rss

Allocution du secrétaire d’État Rex Tillerson à la réception de bienvenue du 20e anniversaire du Conseil de l’Arctique

English English, Русский Русский

DÉPARTEMENT D’ÉTAT DES ÉTATS-UNIS
Bureau du porte-parole
Pour diffusion immédiate

Le 10 mai 2017

Fairbanks, Alaska

LE SECRÉTAIRE TILLERSON : (Applaudissements.)  Merci infiniment, Chef. C’est un plaisir d’être ici. Bonsoir tout le monde. Je voudrais me souhaiter la bienvenue, et vous dire, à vous aussi, bienvenue à Fairbanks. (Rires.)

Au département d’État, nous apprécions énormément notre partenariat avec le Morris Thompson Cultural and Visitors Center, et je voudrais remercier chaleureusement ceux qui ont fait de cet événement un succès. Merci infiniment.

C’est pour moi un honneur exceptionnel que de me joindre à vous pour célébrer, à travers le Conseil de l’Arctique, 20 ans de paix, de stabilité et de coopération en Arctique.  Je pense que ces deux dernières années, durant lesquelles les États-Unis présidaient le Conseil, ont été fructueuses, en grande partie grâce à beaucoup de personnes présentes ici ce soir – et je voudrais notamment reconnaître certaines d’entre elles.

La sénatrice Lisa Murkowski apporte son soutien au Conseil depuis longtemps. Elle est également une grande amie du département d’État. C’est elle qui a créé le caucus sénatorial de l’Arctique, afin d’attirer et de concentrer l’attention sur la région arctique, qui en a grand besoin. Elle nous représente aussi au sein du Comité permanent des parlementaires de la région arctique, ce que nous apprécions grandement.

Le sénateur Dan Sullivan est également un grand ami du département d’État, et un des anciens puisqu’il a été secrétaire d’État adjoint chargé des Affaires économiques et commerciales dans l’administration Bush.  Le sénateur Sullivan sait, et apprécie, ce que nous faisons au département d’État. Il respecte le rôle important de la diplomatie qui garantit la stabilité et la paix dans le monde. Il est à la tête de ceux qui œuvrent pour faire entendre le département d’État et nos diplomates, grâce à la création du caucus sénatorial du département d’État et des agents du service diplomatique. Nous le remercions pour cela.

Quant à Don Young, membre du Congrès, il reconnaît également la grande importance que revêt l’Arctique pour les États-Unis. C’est lui qui a fondé le Groupe de travail de la Chambre sur l’Arctique pour sensibiliser ses collègues au sein de la Chambre des représentants.

Je suis heureux que ces trois personnes soient là ce soir et qu’elles fassent partie de notre délégation, qui prendra part demain à la réunion interministérielle du Conseil de l’Arctique.

Je voudrais également souhaiter tout particulièrement la bienvenue à une délégation entière de membres du Congrès, présente avec nous ce soir : il s’agit de la Commission pour la science, l’espace et la technologie. Ils sont en route vers le Groenland, ils y partent demain pour observer comment nos dollars américains consacrés à la recherche sont utilisés en vue d’une meilleure compréhension de l’Arctique. Je suis sûr que leur voyage se révèlera fructueux et instructif.

Mais je veux adresser des remerciements particuliers au gouverneur de l’Alaska Bill Walker et au lieutenant-gouverneur Byron Mallott pour leur leadership et pour l’hospitalité chaleureuse de l’État de l’Alaska dans le cadre de notre présidence du Conseil de l’Arctique pendant deux ans.

Enfin je voudrais remercier le Comité organisateur du Conseil de l’Arctique, en Alaska, pour l’incroyable soutien qu’il a apporté aux nombreux événements liés à notre présidence que nous avons organisés ici en Alaska ces deux dernières années.  Notre présidence du Conseil n’aurait pas été aussi fructueuse, intéressante et utile – surtout pour nos participants étrangers – si le Comité organisateur n’avait pas été là.  Je sais que sa supervision s’est révélée précieuse et qu’elle a été très appréciée par l’État du Maine, lorsque le Maine a lui aussi hébergé quelques événements du Conseil de l’Arctique. Je sais qu’ils sont reconnaissants de votre aide.

Nous avons beaucoup de choses à faire demain, mais j’espère que tout le monde aura l’opportunité de s’amuser un peu ce soir, de rencontrer des gens et d’apprécier la compagnie. Merci encore à tous d’être ici et merci à ceux d’entre vous qui se sont beaucoup intéressés au Conseil de l’Arctique.  Merci.  (Applaudissements.)

###

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous