rss

L’ambassadrice Nikki Haley s’exprime lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur le risque de famine dans les zones de conflit

Español Español, Português Português, Русский Русский

Mission des États-Unis auprès des Nations unies
Service de presse et de diplomatie publique
Le 16 juin 2017
Pour diffusion immédiate

L’ambassadrice Nikki Haley, représentante permanente des États-Unis auprès des Nations unies, s’est exprimée cet après-midi lors d’une réunion en formule Arria du Conseil de sécurité de l’ONU sur le risque de famine dans les zones touchées par les conflits au Yémen, en Somalie, au Soudan du Sud et au nord-est du Nigeria.

« Au Soudan du Sud, au Yémen, au Nigeria et en Somalie, 20 millions de personnes sont exposées à un risque de famine. Vingt millions de personnes. Ce serait la deuxième plus grande urgence de sécurité alimentaire après la Seconde Guerre mondiale (…) Ces personnes ne meurent pas à cause d’une catastrophe naturelle mais à cause d’une situation causée par l’homme : des conflits armés. »

(…)

« Le Conseil de sécurité dispose du pouvoir nécessaire pour les aider mais nous devons tous faire montre de courage et agir (…) Plutôt que de mettre des organisations humanitaires en danger, nous devons nous concentrer sur la résolution du besoin immédiat, à savoir garantir l’accès et tenir les gouvernements pour responsables lorsqu’ils ne s’y conforment pas. En outre, nous ne devons pas oublier que nous sommes chargés de contribuer à la cessation de ces conflits armés qui ont causé la famine. Cette responsabilité incombe à nous tous. Lorsque nous disposons des outils nécessaires pour aider les personnes dans le besoin et pour changer le comportement de ceux qui causent tant de souffrance, nous devons les utiliser. À notre époque, la famine ne devrait plus exister. J’espère et je demande que nous ayons tous la volonté et le courage politiques de changer la direction de ces famines avant qu’il ne soit trop tard. »

###


Voir le contenu d'origine: https://usun.state.gov/remarks/7863
Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous