rss

Déclaration du secrétaire d’État Rex W. Tillerson sur la situation actuelle en Syrie

English English, العربية العربية, Русский Русский

Département d’État des États-Unis
Bureau du porte-parole
Pour diffusion immédiate
Le 5 juillet 201

Avant mon départ pour le sommet du G20 à Hambourg, j’aimerais m’exprimer sur la situation actuelle en Syrie, un sujet que le président va soulever lors de sa rencontre avec le président russe, Vladimir Poutine.

Dans un premier temps, les parties engagées en Syrie doivent assurer la stabilité sur le terrain. Si nous ne parvenons pas à instaurer la stabilité en Syrie, nos progrès dans la lutte contre Daech pourraient être réduits à néant. Dans un deuxième temps, les parties doivent travailler par le biais d’un processus politique dans le but de parvenir à un règlement du conflit qui trace la voie de l’avenir pour le peuple syrien. Enfin, il incombe à la Russie une responsabilité toute particulière de contribution à ces efforts.

Alors que les efforts militaires organisés de défaite de Daech sur le terrain en Syrie se poursuivent, les États-Unis et les partenaires de la Coalition contre Daech se sont engagés à faire en sorte que les civils des zones récemment libérées puissent entamer le processus de retour chez eux et de reconstruction de leur vie. Les acteurs présents en Syrie doivent se rappeler que c’est contre Daech qu’ils se battent. Nous en appelons à toutes les parties, y compris le gouvernement syrien et ses alliés, les forces de l’opposition syrienne et celles de la Coalition, à se battre pour vaincre Daech, à éviter les conflits entre elles et à se conformer aux limites géographiques convenues pour l’harmonisation des efforts militaires et les protocoles de désescalade du conflit.

Même si aucune option ne peut parfaitement garantir la stabilité, nous devons explorer toutes les possibilités qui nous permettent de maintenir un front contre la résurgence de Daech ou d’autres groupes terroristes. Les États-Unis et la Russie ont assurément des différends non résolus sur un certain nombre de questions, mais nous avons le potentiel de coordonner nos efforts de manière convenable en Syrie pour instaurer la stabilité et servir nos intérêts mutuels en matière de sécurité. Les États-Unis estiment que la Russie, en tant que garant du régime d’Assad et participant précoce au conflit syrien, a la responsabilité de s’assurer que les besoins du peuple syrien sont remplis et qu’aucune faction ne reprenne ou occupe de manière illégitime les zones libérées du contrôle de Daech ou d’autres groupes terroristes. Il incombe également à la Russie d’empêcher tout autre recours à des armes chimiques, quelles qu’elles soient, par le régime d’Assad.

Les États-Unis et la Russie ont déjà réalisés des progrès en mettant en place des zones non-conflictuelles en Syrie, empêchant ainsi des dégâts collatéraux mutuels. Nos responsables militaires communiquent clairement entre eux pour s’assurer qu’aucun accident ne survienne entre nos deux pays dans le théâtre syrien. Lors de la survenue d’incidents mineurs, la résolution a été rapide et pacifique. Cette coopération en matière de zones non-conflictuelles est la preuve que nos deux nations disposent des capacités nécessaires pour progresser davantage. Les États-Unis se tiennent prêts à étudier la possibilité de mise en place de mécanismes conjoints avec la Russie pour assurer cette stabilité, y compris des zones d’exclusion aérienne, la présence d’observateurs du cessez-le-feu au sol et la coordination de l’acheminement de l’aide humanitaire. Un travail conjoint de nos deux pays pour l’instauration de la stabilité sur le terrain permettra de jeter les bases d’un progrès certain quant au règlement de l’avenir politique de la Syrie.

Avec la libération de Raqqa maintenant en cours, Daech a essuyé un revers très dur et pourrait être au bord de la défaite complète en Syrie, à condition que toutes les parties se concentrent sur cet objectif. Afin de mener à bien cette mission, la communauté internationale, et en particulier la Russie, doit supprimer les obstacles à la défaite de Daech et contribuer à assurer la stabilité pour empêcher Daech de se relever des cendres de l’échec de leur califat frauduleux.

###


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous