rss

Les États-Unis annoncent une aide humanitaire supplémentaire en réponse aux risques de famine, à la violence et aux déplacements forcés

English English

Le 8 juin 2017
Pour diffusion immédiate
Service de presse de l’USAID

Aujourd’hui, les États-Unis ont annoncé un apport supplémentaire de presque 639 millions de dollars en aide humanitaire aux millions de personnes affectées par la précarité alimentaire et la violence au Soudan du Sud, au Nigeria, en Somalie et au Yémen. Avec cette somme supplémentaire, le montant total de l’aide humanitaire des Etats-Unis s’élève à plus de 1,8 milliards de dollars pour l’ensemble de ces quatre crises depuis le début de l’exercice fiscal 2017.

Grâce à cette nouvelle aide, les États-Unis fournissent une assistance alimentaire et nutritionnelle d’urgence, des soins médicaux vitaux, un assainissement amélioré, un refuge d’urgence et une protection supplémentaires pour tous ceux touchés par les conflits, y compris les personnes déplacées internes et les réfugiés. Les États-Unis fournissent également de l’eau potable et soutiennent les programmes d’hygiène et de santé pour traiter et prévenir les épidémies pour les quatre crises, y compris au Yémen, qui connaît la plus grande épidémie de choléra au monde.

Des dizaines de millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire à la suite des crises d’origine humaine au Soudan du Sud, au Nigéria et au Yémen (où de violents conflits sévissent), et en Somalie, où les conflits en cours aggravent les effets ravageurs d’une sécheresse prolongée. Alors qu’un acheminement rapide d’aide a contribué à atténuer les effets de la famine dans certaines régions du Soudan du Sud, et a empêché jusqu’à ce jour la famine au Yémen et en Somalie, la situation générale de précarité alimentaire s’aggrave, avec une sous-alimentation potentiellement fatale dont la portée et l’ampleur continuent de se propager. La violence continuelle qui sévit dans les quatre pays, y compris les attaques délibérées contre des civils et des secouristes, continue d’empêcher l’aide humanitaire d’atteindre certaines des personnes les plus démunies, provoquant encore plus de déplacements. Nous saluons la générosité des communautés et des pays voisins qui accueillent les personnes qui fuient ces crises.

Les États-Unis sont l’un des principaux donateurs d’aide humanitaire dans ces quatre crises et le plus grand donateur unique d’aide humanitaire au monde. L’aide que nous fournissons est le meilleur reflet de la générosité et de la bonne volonté des États-Unis. Nous continuerons à travailler avec nos partenaires locaux et internationaux, afin de fournir l’aide vitale nécessaire pour éviter la famine et pour soutenir les communautés touchées par ces crises. Nous nous félicitons des contributions déjà apportées par d’autres donateurs internationaux, mais, à mesure que les besoins continuent d’augmenter, nous exhortons les autres donateurs à accroître leur niveau d’aide humanitaire pour sauver davantage de vies.

###


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous