rss

Déclaration de M. le secrétaire d’État Rex Tillerson avant sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères d’Oman Yusuf bin Alawi bin Abdullah

العربية العربية, Português Português, Español Español

Département d’État des États-Unis
Bureau du porte-parole
Pour diffusion immédiate
Le 21 juillet 2017

LE SECRÉTAIRE TILLERSON : Bonjour à tous. Votre Excellence, bienvenue au département d’État. C’est un plaisir de vous accueillir.

QUESTION : Monsieur le secrétaire, êtes-vous déçu que la crise au Qatar n’ait pas encore été résolue ou que davantage de progrès n’aient pas été faits ?

LE SECRÉTAIRE TILLERSON : Eh bien, je pense que, suite à notre visite dans la région la semaine dernière, on a assisté, je crois, à des mouvements positifs. Les Qataris continuent de mettre en place le protocole d’entente conclu entre les États-Unis et le Qatar pour faire face aux questions du terrorisme, du financement du terrorisme et de la lutte contre le terrorisme qui inquiètent les gens, et ils ont été très agressifs dans la mise en œuvre de cet accord. Nous sommes donc… je pense que nous sommes satisfaits des efforts qu’ils déploient. Je pense qu’ils ont également indiqué qu’ils étaient disposés à s’asseoir à la table des négociations avec les quatre autres parties pour négocier et discuter des demandes. Je pense qu’ils ont indiqué que selon eux, il est important que la souveraineté et la dignité des cinq pays soient respectées au cours de ces discussions.

Et donc, ce que… j’espère que les quatre pays considéreront cela comme un signe de bonne foi et qu’ils lèveront ce blocus terrestre, dont les effets les plus négatifs se font ressentir, il me semble, sur la population du Qatar. Et ce serait un bon… un bon signe, je pense, si les quatre pays en décidaient ainsi. Et j’espère qu’ils envisageront sérieusement de le faire.

QUESTION : Êtes-vous déçu par l’attitude des quatre pays jusqu’à présent ?

LE SECRÉTAIRE TILLERSON : J’espère qu’ils vont commencer à mettre en place des actions positives. Je vous remercie.

 

###

 


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous