rss

Brady & Reichert expriment leur fort soutien envers l’AGOA, en tant que co-hôtes américains du forum au Togo

Facebooktwittergoogle_plusmail
English English

Le 8 août 2017

À Washington  – Aujourd’hui, le président de la commission des méthodes et moyens de la Chambre des représentants (House Ways and Means Committee), M. Kevin Brady (R -TX) et le président de la sous-commission au Commerce, M. Dave Reichert (R -WA), ont fait les déclarations suivantes, alors que les États-Unis et le Togo accueillent conjointement cette semaine le Forum AGOA de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique, dont le but est de renforcer les liens économiques importants entre les États-Unis et l’Afrique.

Renforçant son soutien à l’AGOA, le président Brady a déclaré :

« Le renouvellement et le renforcement bipartites de 10 ans de l’AGOA constitue la prolongation du programme la plus longue jamais décidée. Chaque fois que le Congrès a légiféré sur l’AGOA depuis 2000, le fort engagement bipartite en faveur de l’Afrique a prévalu. Je suis très fier d’avoir participé à cet effort en tant que membre du classement et aussi en tant que président de la sous-commission au Commerce.

Je sais que nos partenaires de l’AGOA, responsables du gouvernement, membre du secteur privé et de la société civile, ont travaillé dur pour tirer le meilleur parti de la stabilité que procure ce renouvellement. Je demande instamment à tous ceux qui sont impliqués de renforcer ces efforts pour tirer le meilleur parti des huit prochaines années, et je m’engage à continuer de collaborer avec vous. Je vais travailler avec l’administration pour continuer à appliquer les critères d’admissibilité et les procédures établies par le Congrès au titre de l’AGOA, car ils font de l’Afrique un endroit plus attrayant pour faire des affaires.

Je crois que notre partenariat dans le cadre de l’AGOA a beaucoup contribué à approfondir nos relations et à accroître les opportunités économiques en Afrique, et je sais qu’avec un partenariat solide, nous pouvons tirer parti de ce succès et en accomplir bien plus. »

Le président Reichert a ajouté :

« J’ai depuis longtemps été un ardent partisan de l’AGOA et je me réjouis que beaucoup de mes collègues au Congrès américain m’aient rejoint dans un vote bipartite fort pour son renouvellement il y a deux ans.

Je suis ravi que le forum de cette année se déroule au Togo : c’est l’occasion de souligner le succès des entreprises comme Alaffia, qui a été fondée à la fois par des entrepreneurs du Togo, mais aussi de l’État dont je suis originaire, l’État de Washington, et qui continue à fonctionner aux deux endroits. Alaffia met à profit les opportunités offertes par l’AGOA pour fabriquer ses gammes de produits de beauté et de santé, créer de bons emplois et des opportunités, tant au Togo qu’aux États-Unis. »

Alaffia n’est que l’une des nombreuses réussites de l’AGOA.

Alors que nous renforçons nos relations avec les pays d’Afrique subsaharienne, je considère les critères d’admissibilité de l’AGOA comme un catalyseur important, fournissant à l’Afrique les outils nécessaires pour progresser dans la construction de son économie, la mise en place de meilleurs standards et le développement de démocraties fortes. J’ai hâte de commencer à travailler ensemble pour tirer le meilleur parti des huit autres années pendant lesquelles l’AGOA a été reconduite. »

###


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Recevoir les mises à jour par e-mail
Pour vous inscrire aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d’abonnement, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous.