rss

Déclaration à l’occasion de l’anniversaire de l’attaque aux armes chimiques de 2013 en Syrie

العربية العربية, English English, हिन्दी हिन्दी, Português Português, Español Español, اردو اردو

La Maison-Blanche
Bureau du porte-parole
Pour diffusion immédiate
Le 21 août 2017

 

Aujourd’hui marque le 4ème anniversaire de l’attaque mortelle aux armes chimiques du régime syrien qui a fait plus de 1 400 victimes à Ghouta, dans la banlieue de Damas. Cet événement tragique a contribué à accélérer la mise en place d’efforts à l’échelle internationale qui ont entraîné la destruction de plus de 1 000 tonnes métriques d’armes chimiques syriennes. Pourtant, le 4 avril de cette année-ci, Assad a apporté la preuve irréfutable qu’il était encore en possession de ces armes innommables et qu’il était prêt à s’en servir contre des civils innocents.

Il est impératif que la communauté internationale se souvienne de ces événements tragiques. Nous devons parler d’une seule voix et agir dans un seul et même but pour nous assurer que le régime syrien et tout autre acteur qui envisagerait l’utilisation d’armes chimiques comprenne que cela ne serait pas sans graves conséquences. Comme l’a précisé le président, les États-Unis joueront leur rôle pour empêcher l’utilisation ou la propagation de ces armes. Aux côtés de nombreuses autres nations qui ont signé la Convention sur les armes chimiques, nous nous engageons à travailler ensemble pour créer un monde exempt d’armes chimiques.

Aujourd’hui est une bonne occasion de nous rappeler de l’importance de cet engagement. Nous réitérons notre appel à tous les pays à faire front commun et à ne laisser aucun doute sur le fait que le recours aux armes chimiques ne sera pas toléré.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous