rss

Allocution par le président Trump et le Premier ministre d’Israël Netanyahu avant une réunion bilatérale

العربية العربية, English English

La Maison-Blanche
Bureau du porte-parole

New York
Le 18 septembre 2017

 

 

 

PRÉSIDENT TRUMP : Eh bien, merci beaucoup. Je me réjouis que le Premier ministre Netanyahu soit parmi nous aujourd’hui, c’est un de mes amis depuis de nombreuses années. Et c’est un grand honneur, je dois le dire.

Nous allons discuter de beaucoup de choses, dont la paix entre les Palestiniens et Israël – ce sera un accomplissement fantastique. Nous allons absolument y travailler. Je pense qu’il y a de bonnes chances que l’on puisse y aboutir. La plupart des gens disent que c’est absolument impossible.

Je pense réellement qu’avec les capacités de Bibi et, franchement, l’autre côté, je pense vraiment que nous avons une chance. Je pense qu’Israël aimerait le voir, et je pense que les Palestiniens voudraient le voir. Et je peux vous dire que l’administration Trump aussi.

Nous y travaillons d’arrache-pied. Nous allons voir ce qui va se passer. Les gens disent depuis longtemps que ce n’est pas possible. Je dis, moi, que c’est possible.

Mais je tiens à vous dire, M. le Premier ministre, que c’est un honneur de vous compter parmi nous. Merci.

PREMIER MINISTRE NETANYAHU : C’est un plaisir de vous voir ici. Merci.

PRÉSIDENT TRUMP : Merci beaucoup.

PREMIER MINISTRE NETANYAHU : M. le président, c’est un grand plaisir de vous retrouver. Je tiens à dire que sous votre direction, l’alliance entre l’Amérique et Israël n’a jamais été aussi forte, ni aussi profonde. Je peux le dire au niveau de ce que l’on voit et de ce que l’on ne peut pas voir. Donc, je tiens à vous en remercier.

Je suis aussi impatient de discuter avec vous de la façon dont nous pouvons résoudre ensemble ce que vous appelez à juste titre le terrible accord sur le nucléaire avec l’Iran et trouver des moyens de contenir  l’agression croissante de l’Iran dans la région, en particulier en Syrie.

Comme vous l’avez dit, nous discuterons de la façon dont nous pouvons saisir l’opportunité de paix entre Israël et les Palestiniens, et entre Israël et le monde arabe. Je pense que cela va ensemble, et nous sommes impatients de parler de la façon dont nous pouvons faire progresser ces deux objectifs.

Enfin, nous allons parler demain aux Nations unies. Et je veux dire que sous la présidence de M. Trump, la position de l’Amérique envers Israël à l’ONU a été sans équivoque, elle a été forte, elle fait preuve à la fois de clarté et de conviction. Et je tiens à vous remercier au nom du peuple d’Israël et des nombreux amis d’Israël dans le monde entier. Merci, monsieur le président.

PRÉSIDENT TRUMP : Merci beaucoup.

PREMIER MINISTRE NETANYAHU : Et également, comme vous le savez, c’est le nouvel an juif, cette semaine. Je tiens donc à vous souhaiter, à la communauté juive d’Amérique, aux Juifs du monde entier, aux peuples du monde entier, Shanah Tovah – une bonne et heureuse année.

Merci, M. le président.

PRÉSIDENT TRUMP : Merci beaucoup. C’est très aimable.

Q    M. le président, prévoyez-vous de rester dans l’accord iranien sur le nucléaire ?

PRÉSIDENT TRUMP : Vous verrez très bientôt. Vous verrez ça très bientôt.

Q    (Inaudible.)

PRÉSIDENT TRUMP : Nous en parlons constamment. Constamment. Nous parlons constamment des plans.

Q    Une solution à deux États ?

PRÉSIDENT TRUMP : Nous verrons.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous