rss

Aide humanitaire des États-Unis en réponse à la crise dans l’Arakan, en Birmanie

English English, العربية العربية, हिन्दी हिन्दी, اردو اردو

Département d’État des États-Unis
Bureau du porte-parole
Fiche d’information

Le 20 septembre 2017

 

 

Les États-Unis prévoient de fournir près de 32 millions de dollars supplémentaires sous forme d’aide humanitaire pour répondre aux besoins urgents des Rohingyas qui fuient la violence de l’État d’Arakan, en Birmanie, en direction du Bangladesh, ainsi que des personnes déplacées au sein de l’État d’Arakan et des communautés hôtes du Bangladesh. Les États-Unis ont eu l’honneur d’annoncer ce soutien financier lors de la 72e session de l’Assemblée générale de l’ONU à New York. Entre autres priorités, un des thèmes principaux abordés par l’Assemblée générale cette année est de savoir comment renforcer le soutien aux opérations d’aide répondant aux urgences humanitaires en cours, notamment en faveur des réfugiés et des communautés qui les accueillent.

Ces nouveaux fonds font passer le montant consacré par les États-Unis à l’aide humanitaire aux personnes déplacées au sein de la Birmanie, ainsi qu’aux réfugiés de Birmanie dans la région, à près de 95 millions de dollars pour l’exercice fiscal 2017. Ils reflètent à quel point les États-Unis sont engagés à contribuer à soulager les souffrances du peuple rohingya, d’une intensité sans précédent, et à répondre à leurs besoins humanitaires urgents. Nous saluons la générosité du gouvernement du Bangladesh, qui a répondu présent face à cette grave crise humanitaire, et nous sommes sensibles à ses efforts ininterrompus veillant à ce que l’aide humanitaire parvienne à ceux qui en ont besoin.

L’afflux rapide de centaines de milliers de réfugiés a épuisé les ressources disponibles et submergé les organisations humanitaires et les autorités locales. Grâce à ces nouveaux fonds, les États-Unis aideront à fournir des hébergements d’urgence ; garantir la sécurité alimentaire ; apporter une assistance nutritionnelle, médicale et psychosociale ; assurer l’accès à l’eau, à l’assainissement, à l’hygiène ainsi qu’à des articles non alimentaires ; favoriser l’indépendance économique et l’intégration sociale ; réduire les risques de catastrophe et de crise ; restaurer les liens familiaux ; protéger plus de 400 000 personnes déplacées en Birmanie et au Bangladesh.

L’aide humanitaire des Etats-Unis soutient les opérations des Nations unies, d’autres organisations internationales ainsi que d’ONG qui opèrent dans toute la région. Les États-Unis en appellent à toutes les parties pour qu’elles permettent aux acteurs humanitaires d’accéder sans entrave aux personnes situées dans l’État d’Arakan en Birmanie. Nous encourageons également d’autres donateurs à suivre notre exemple afin de fournir davantage de moyens à ceux qui sont touchés par cette crise.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous