rss

Révocation de sanctions du fait d’actions positives entreprises sur la durée par le Soudan

العربية العربية, English English

Département d’État des États-Unis
Bureau du porte-parole
Déclaration de H. Nauert, porte-parole

Le 6 octobre 2017

 

 

Aujourd’hui, les États-Unis ont décidé de révoquer les sanctions économiques s’appliquant au Soudan et au gouvernement du Soudan dans le cadre des décrets présidentiels 13067 et 13412, en reconnaissance des actions positives continues du Soudan dans le maintien de la cessation des hostilités dans les zones de conflit au Soudan, l’amélioration de l’accès humanitaire partout dans le pays et le maintien d’une coopération avec les États-Unis sur la prise en charge des conflits régionaux et de la menace terroriste. La révocation entrera en vigueur le 12 octobre 2017. Cette décision est le résultat d’un travail diplomatique concentré d’une durée de 16 mois pour progresser avec le Soudan dans ces domaines clés.

Pour la mise en œuvre de cette décision, conformément au décret présidentiel 13761, tel qu’amendé par le décret présidentiel 13804 et à la suite de consultations avec le secrétaire au Trésor, le directeur du renseignement national et l’administrateur de l’USAID (l’agence des États-Unis pour le développement international), le secrétaire d’État, M. Tillerson, publiera un avis dans le Federal Register et remettra un rapport au président sur les actions positives et durables entreprises par le Soudan au cours de la période de référence mandatée des neuf derniers mois.

Le rapport, qui décline les détails des actions positives entreprises par le Soudan dans ces domaines, est disponible à l’adresse suivante : http://www.state.gov/p/af/rls/2017/274667.htm.

Les actions entreprises par le gouvernement du Soudan au cours des neuf derniers mois montrent qu’il prend au sérieux la coopération avec les États-Unis et qu’il a adopté des mesures considérables pour mettre fin au conflit, améliorer l’accès humanitaire au sein du pays et promouvoir la stabilité régionale. Toutefois, beaucoup de progrès restent encore à faire pour une réalisation pleine et durable de la paix au Soudan et pour une coopération avec les États-Unis sur un ensemble de priorités du gouvernement américain, y compris l’expansion de l’accès humanitaire au-delà des gains obtenus, l’amélioration des pratiques du Soudan en matière de droits de l’homme et libertés religieuses, ainsi que l’assurance de l’engagement du Soudan envers l’application intégrale des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU sur la Corée du Nord.

Les États-Unis poursuivront leur travail d’amélioration des relations bilatérales avec le Soudan. Toute normalisation supplémentaire des liens exigera des progrès continus de la part du Soudan. En outre, les États-Unis sont disposés à utiliser d’autres outils pour appliquer une pression sur le Soudan s’il venait à reculer sur les progrès accomplis à ce jour dans les cinq domaines susmentionnés ou s’il venait à entreprendre des actions négatives dans d’autres domaines d’intérêt.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous