rss

Des félins extraordinaires : fêtons la préservation du léopard des neiges

Русский Русский, English English, हिन्दी हिन्दी, اردو اردو, Español Español

Département d’État des États-Unis
Bureau du porte-parole
Communiqué de presse
Le 19 octobre 2017

 

 

La secrétaire d’État adjointe par intérim au bureau des Océans et des Affaires environnementales et scientifiques internationales, Judith Garber, présentera les mesures prises par les États-Unis pour la conservation du léopard des neiges à un événement de l’agence des États-Unis pour le développement international (USAID) et d’un projet du World Wildlife Fund sur la conservation et l’adaptation dans les sites et communautés de haute montagne d’Asie. Elle mettra l’accent sur les travaux internationaux de coopération et de conservation dans douze pays de l’aire de répartition du léopard des neiges.

Parfois surnommés « fantômes des montagnes », les léopards des neiges vivent dans les montagnes de l’Afghanistan, du Bhoutan, de la Chine, de l’Inde, du Kirghizstan, du Kazakhstan, du Népal, de la Mongolie, du Pakistan, de la Russie, du Tadjikistan et de l’Ouzbékistan. Ce grand félin emblématique est le principal prédateur de son habitat et a un impact considérable sur l’écosystème où il vit. Les populations de léopards des neiges sont menacées par la disparition de leur habitat, les conflits avec les êtres humains et le trafic des espèces sauvages. Selon les estimations actuelles, il ne reste que 4 000 à 8 000 léopards des neiges dans la nature. En septembre 2017, l’UICN, l’Union internationale pour la conservation de la nature, a fait passer ces léopards de la liste des espèces « en danger » à celle des espèces « vulnérables menacées d’extinction », mais leur survie dans la nature reste précaire. La Journée internationale du léopard des neiges est le 23 octobre.

Des représentants du bureau des Affaires de l’Asie méridionale et de l’Asie centrale, de l’USAID, de l’ambassade de la république islamique d’Afghanistan, de l’ambassade de Mongolie, du « Snow Leopard Trust » et du Programme international de protection du léopard des neiges et de ses écosystèmes interviendront lors de la célébration. Des représentants des 12 pays où se situe l’habitat du léopard des neiges se joindront à eux.

Les États-Unis se sont engagés à collaborer avec d’autres pays pour protéger les léopards des neiges. L’USAID et le projet du « World Wildlife Fund » pour la conservation et l’adaptation dans les sites et communautés de haute montagne d’Asie ont réussi à encourager la conservation des léopards des neiges et de leur habitat, à améliorer la sécurité des ressources en eau et à promouvoir la gestion et le développement viables des ressources naturelles dans les zones de répartition du léopard des neiges.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous