rss

Libération de Raqqa de l’emprise de Daech

English English, العربية العربية, हिन्दी हिन्दी, Русский Русский, Español Español, اردو اردو

Département d’État des États-Unis
Bureau du porte-parole
Déclaration du secrétaire Tillerson
Le 20 octobre 2017

 
 

Nous félicitons le peuple syrien et les Forces démocratiques syriennes, y compris la Coalition arabe syrienne, pour la libération de Raqqa. Les États-Unis sont fiers d’être à la tête de la Coalition mondiale de 73 membres qui ont soutenu ces actions qui ont vu le soi-disant califat se désintégrer en Iraq et en Syrie. Notre travail est loin d’être terminé mais la libération de Raqqa est une étape essentielle dans la lutte internationale contre Daech et souligne la réussite des efforts internationaux et syriens continus pour la défaite de ces terroristes.

En janvier, Daech planifiait de manière active des attentats terroristes à l’encontre de nos alliés et de notre patrie à partir de Raqqa. À peine neuf mois plus tard, Raqqa n’est plus contrôlée par Daech grâce aux décisions majeures d’accélérer la campagne prises par le président Trump. Depuis ces sept derniers mois, des millions de personnes ont été libérées du règne brutal de Daech et, avec nos partenaires sur le terrain, nous mettons en place les conditions propices à leur retour chez elles.

Nous ne pouvons oublier que cet accomplissement s’est également accompagné de coûts considérables. Les Forces démocratiques syriennes ont subi de nombreuses pertes tout au long de ce processus et nous partageons leur peine face à ces vies perdues. Nous pleurons également la perte des soldats américains, et d’autres pays de la coalition, qui ont fait le sacrifice ultime en donnant leur vie pour libérer la région de Daech et protéger leur patrie.

La cruauté et la barbarie de Daech ne peuvent être surestimées. Nous avons vu Daech utiliser de manière délibérée et constante des civils comme boucliers humains et poser des mines pour blesser et tuer des enfants et d’autres civils qui ne cherchaient qu’à rentrer chez eux ou à aller à l’école. La nature barbare des tactiques de Daech a laissé un grand nombre de cicatrices et nous soutenons le travail de stabilisation des zones libérées qui contribue à l’apaisement des communautés.
Alors que nous continuons à nous battre pour nous assurer que Daech soit vaincu sur le plan militaire dans les endroits où il subsiste en Syrie, les États-Unis et les autres membres de la Coalition font tout ce qui est en leur pouvoir pour neutraliser les explosifs laissés par Daech et pour fournir une aide humanitaire essentielle aux populations vulnérables. Nous soutenons également les travaux du Conseil civil de Raqqa et d’autres acteurs syriens locaux pour le rétablissement de la sécurité élémentaire et la prestation de services essentiels en vue de stabiliser les communautés, remettre en état les écoles et contribuer au retour sûr et volontaire chez eux des Syriens déplacés.

Cela marque également le début d’une nouvelle phase du conflit syrien. Alors que nos partenaires et nous-mêmes œuvrons à la défaite de Daech sur le plan territorial, nous continuons à chercher à désamorcer la violence partout en Syrie. Réduire la violence en Syrie permettra aux États-Unis, à nos alliés et à nos partenaires de se concentrer encore davantage sur les progrès du travail diplomatique de l’ONU, dans le cadre de la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l’ONU, dont le but est d’arriver à une transition politique réelle, respectueuse de la volonté du peuple syrien.

Le fait que Daech ait perdu Raqqa ne signifie pas que notre combat est terminé. La Coalition internationale continuera à compter sur tous les éléments des pouvoirs nationaux (militaire, renseignement, diplomatique, économique, forces de l’ordre et de renforcement de nos communautés) jusqu’à ce que les Syriens soient libérés de la brutalité de Daech et que nous puissions nous assurer que Daech ne peut plus exporter sa terreur dans le reste du monde. La Coalition poursuivra sans relâche sa campagne consistant à refuser à Daech tout sanctuaire où que ce soit dans le monde et à mettre fin à sa capacité de recruter, déplacer les combattants terroristes étrangers, transférer des fonds et diffuser sa fausse propagande sur internet et les réseaux sociaux. Nous sommes sûrs que nous triompherons et que nous vaincrons cette organisation terroriste brutale.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous