rss

Transition politique dans la région du Kurdistan iraquien

English English, العربية العربية

Département d’État des États-Unis
Bureau du porte-parole
Le 30 octobre 2017

 

 

Les États-Unis saluent la décision de Massoud Barzani de ne pas chercher à renouveler son mandat en tant que président de la région du Kurdistan iraquien, ainsi que le vote du Parlement du Kurdistan iraquien en faveur de la répartition des pouvoirs présidentiels vers d’autres institutions du Gouvernement régional du Kurdistan (GRK). Le président Barzani est une personnalité historique et un courageux dirigeant de son peuple, comme il l’a récemment démontré dans notre lutte commune pour éradiquer Daech. Cette décision représente un acte de sagesse politique au cours d’une période difficile.

Les États-Unis se réjouissent désormais de dialoguer activement avec le Premier ministre du Gouvernement régional du Kurdistan Nechirvan Barzani et le vice-Premier ministre Qubad Talabani. Un GRK fort au sein d’un Iraq fédéral et unifié est essentiel à la stabilité à long terme ainsi qu’à la défaite durable de Daech. Nous appelons tous les partis kurdes à soutenir le GRK dans ses efforts pour résoudre les questions en suspens pendant le reste de son mandat et à se préparer pour les élections de 2018.

Nous appelons le Gouvernement iraquien et le GRK, fort de ses nouveaux dirigeants, à travailler d’urgence à la résolution des questions en suspens au titre de la Constitution iraquienne. Nous avons été encouragés par le dialogue sur la sécurité qui a eu lieu ces derniers jours et appelons à la cessation de tout affrontements et heurts.

Nous continuons également à soutenir le solide leadership du Premier ministre Abadi alors qu’il œuvre pour assurer la défaite totale et durable de Daech ainsi que la stabilité de l’Iraq après Daech. Nous saluons la décision récente du Premier ministre Abadi d’entamer un nouveau dialogue avec le GRK, sous la Constitution iraquienne, et d’éviter de nouvelles confrontations.

Nous continuerons à travailler avec toutes les parties alors qu’elles traitent de ces questions au bénéfice de tous les Iraquiens. Il est temps pour toutes les parties de se tourner vers l’avenir et de se focaliser sur la résolution pacifique des différends au titre de la Constitution iraquienne.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous