rss

Communiqué de presse : l’ambassadrice Haley à propos de la publication d’un rapport indépendant sur l’utilisation d’armes chimiques en Syrie

العربية العربية, English English

Mission des États-Unis auprès des Nations unies
Service de presse et de diplomatie publique
Pour diffusion immédiate
Le 3 novembre 2017

 

Aujourd’hui, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a publié un rapport concluant que le sarin, une arme chimique, avait été utilisé lors de l’attaque du 30 mars 2017 contre la ville syrienne de Al-Lataminah. Cette attaque avait fait plus de 70 blessés. L’OIAC soumettra son dernier rapport au Mécanisme d’enquête conjoint (JIM) pour identifier les responsables de cette attaque. Le mandat du JIM devrait expirer le 16 novembre, à moins que le Conseil de sécurité ne prenne des mesures pour le prolonger.

« Une fois de plus, nous avons la confirmation d’un incident où des armes chimiques ont été utilisées contre des civils syriens innocents. À moins que le Conseil de sécurité ne prenne des mesures immédiates pour renouveler le mandat du JIM, il n’y aura plus d’outil indépendant et impartial pour identifier les responsables de ces terribles attaques. La dernière fois que nous avons essayé d’étendre le travail de ces enquêtes, un seul pays, la Russie, s’y était opposé. Les États-Unis continueront à travailler de bonne foi avec leurs partenaires du Conseil de sécurité pour maintenir le JIM opérationnel, car nous savons que plus d’attaques vont nécessiter des enquêtes. Aujourd’hui plus que jamais, les membres du Conseil de sécurité doivent mettre de côté leurs jeux politiques et assumer leur responsabilité de protéger le monde contre l’utilisation d’armes chimiques », a déclaré l’ambassadrice Haley.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous