rss

Compte rendu de la réunion du groupe restreint de la Coalition mondiale contre Daech

اردو اردو, English English, العربية العربية, हिन्दी हिन्दी, Русский Русский, Español Español

Département d’État des États-Unis
Bureau du porte-parole
Le 15 novembre 2017
Communiqué de presse

 

 

Les représentants diplomatiques de haut rang du groupe restreint de la Coalition mondiale contre Daech se sont réunis aujourd’hui en Jordanie pour passer en revue notre campagne mondiale visant à vaincre cette organisation terroriste. Brett McGurk, l’envoyé spécial du président auprès de la Coalition mondiale, a fait le point sur les progrès réalisés en Iraq et en Syrie. Il a souligné que depuis la formation de notre coalition en 2014, Daech avait perdu 95 % du territoire qu’il contrôlait jadis en Iraq et en Syrie. Plus de 7,5 millions de personnes ont maintenant été libérées de Daech ; 2,6 millions d’Iraquiens déplacés sont rentrés chez eux sans que Daech n’ait pu reprendre un seul mètre carré du territoire qu’il a perdu. M. McGurk a évoqué la campagne accélérée autorisée par le président Trump en janvier dernier et a souligné la nécessité d’intensifier le soutien humanitaire et en matière de stabilisation dans la région pour assurer que cette tendance se poursuive et que la défaite de Daech perdure.

Les membres ont remercié les États-Unis de leur leadership de la Coalition, ¬qui compte désormais parmi les plus importantes de l’histoire avec ses 74 membres, dont l’OTAN, la Ligue arabe, l’Union européenne et INTERPOL. Ils ont réitéré leur engagement inébranlable à soutenir nos partenaires en Iraq et en Syrie et ont assuré qu’ils poursuivraient leur travail de longue haleine de stabilisation des zones libérées pour permettre le retour volontaire et en toute sécurité des personnes déplacées du fait des violences. Les réunions d’aujourd’hui ont également inclus la réunion inaugurale du consortium des bailleurs de fonds pour un redressement rapide de la Syrie. Ce consortium a été créé lors de la réunion de la Coalition de juillet à Washington par les nations de la Coalition les plus engagées réunies pour se concentrer sur la manière de répondre aux besoins les plus critiques en matière de services essentiels dans la ville de Raqqa.

L’envoyé spécial McGurk a également passé en revue les progrès réalisés dans d’autres secteurs d’activité. Il a évoqué le fait que les flux de combattants terroristes étrangers vers la Syrie avaient presque cessé et que ces derniers étaient de plus en plus surveillés et interpellés lorsqu’ils tentaient de passer les frontières. La Coalition a joué un rôle déterminant dans le développement de la base de données INTERPOL de 43 000 noms qui permet à tous les États partenaires d’appréhender des combattants terroristes étrangers lors de contrôles de routine ou lorsqu’ils tentent de franchir une frontière internationale. À ce jour, les finances de Daech sont à leur niveau le plus bas et la pression se fait de plus en plus forte. La Coalition lutte également contre les messages de propagande de Daech 24h sur 24, 7 jours sur 7, en travaillant avec ses partenaires pour établir tout un réseau de centres dont les messages et les initiatives mettent à jour, réfutent et combattent la propagande terroriste.

Nous faisons pression sur Daech sur le terrain et dans le cyberespace de manière simultanée. Nous renforçons la coopération et la sécurité aux frontières, la sûreté dans le domaine de l’aviation, le travail des forces de l’ordre, les sanctions financières, les messages visant à contrer leur propagande et le partage du renseignement pour empêcher Daech de perpétrer des attaques dans nos pays. Les membres de la Coalition ont souligné l’importance d’une coordination étroite et continue, qui a permis le recul significatif du nombre de combattants terroristes étrangers, des messages de propagande et des réseaux financiers étrangers de Daech.

Le groupe n’a plus de capitale et son soi-disant califat est en train de s’effondrer. Ses membres sont à court d’endroits où se cacher et nous sommes déterminés à faire en sorte que, de la Libye aux Philippines en passant par l’Afghanistan, ils ne puissent trouver de sanctuaire. La lutte sera générationnelle et nécessitera une coopération internationale continue.

Les discussions d’aujourd’hui s’appuient sur la réunion des ministres de la Défense de la Coalition qui s’est tenue la semaine dernière à Bruxelles et ont permis de jeter les bases d’une réunion des ministres des Affaires étrangères en début d’année prochaine. Les réunions se sont terminées aujourd’hui avec des membres unis dans leur résolution de renforcer davantage la coordination pour vaincre Daech sur tous les plans d’action. Les États-Unis et l’ensemble des autres membres ont tenu à remercier tout particulièrement pour son hospitalité la Jordanie, hôte de l’événement, ainsi que le leadership de Sa Majesté, le Roi Abdullah II, qui a soutenu la Coalition dès les premiers jours de la campagne. La Coalition a également reconnu les pertes subies à ce jour, notamment l’héroïsme du Capitaine Kasasbeh de Jordanie, qui a trouvé la mort en 2015. Son souvenir nous unit dans notre détermination inébranlable et notre engagement à aller jusqu’au bout.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous