rss

L’ambassadrice Haley s’exprime sur la Libye lors d’une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies

English English

Mission des États-Unis auprès des Nations unies
Service de presse et de diplomatie publique
Pour diffusion immédiate
Le 17 janvier 2018

 
 
(Extraits)

L’ambassadrice Nikki Haley, représentante permanente des États-Unis auprès des Nations unies, s’est exprimée lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation en Libye. Dans son allocution, l’ambassadrice Haley a souligné l’importance d’accorder la priorité aux droits de l’homme fondamentaux pour les personnes touchées par la crise et a exprimé le soutien des États-Unis envers les efforts déployés par l’ONU pour faciliter un processus politique qui puisse conduire à la paix.

« Lorsque nous abordons la question de la Libye aujourd’hui, tant de problèmes auxquels nous sommes confrontés reviennent à un problème clé : le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Ce conflit a commencé lorsque le peuple libyen a rejeté des décennies d’oppression et de tyrannie du régime de Kadhafi. Cette dictature brutale a laissé derrière elle une Libye avec des institutions faibles, ce qui a donné aux agitateurs politiques, aux organisations criminelles et aux terroristes une chance d’exploiter le pays à leurs propres fins. »
(…)
« Après avoir organisé une révolution pour exiger un avenir plus stable, unifié et prospère pour tous, le peuple libyen n’a pas encore atteint cet objectif fondamental. C’est pourquoi les États-Unis soutiennent fermement les efforts du représentant spécial Salame et la mise en œuvre du Plan d’action des Nations unies. Comme nous l’avons déjà dit à maintes reprises, le dialogue politique et la réconciliation sont la seule voie à suivre. Il n’existe pas d’alternative au processus de l’ONU. En cet instant, l’occasion est donnée aux membres du Conseil de promouvoir un nouvel élan dans ce processus politique, et c’est là que nous devons concentrer tous nos efforts. »
(…)
« Le fait est qu’après des décennies de tyrannie suivies d’années de combats et de chaos, le peuple libyen mérite un avenir meilleur. Les dirigeants politiques de la Libye doivent mettre de côté leurs intérêts personnels et se rassembler pour la paix. Le peuple libyen mérite un gouvernement stable, unifié et démocratique, doté d’institutions capables d’éradiquer les abus des réseaux criminels et des milices non étatiques. La porte vers une Libye plus pacifique est ouverte via l’engagement avec le processus politique de l’ONU. Les États-Unis exhortent toutes les parties en Libye à saisir cette occasion sans plus tarder. »


Voir le contenu d'origine: https://usun.state.gov/remarks/8254
Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous