rss

Législation en Pologne concernant les crimes commis durant l’Holocauste

English English, Русский Русский

Département d’État des États-Unis
Bureau du porte-parole
Le 31 janvier 2018

 
 

Déclaration de Heather Nauert, porte-parole

L’histoire de l’Holocauste est douloureuse et complexe. Nous comprenons que des expressions telles que « camps de la mort polonais » sont inexactes, trompeuses et blessantes.

Nous sommes préoccupés, toutefois, par le fait que si ce projet de loi venait à être promulgué, il pourrait nuire à la liberté d’expression et au discours académique. Nous devons tous faire attention à ne pas entraver les échanges et les commentaires sur l’Holocauste. Il est de notre avis que le débat ouvert, l’érudition et l’éducation sont les meilleurs moyens de contrer un discours inexact et blessant.

Nous sommes également préoccupés par les répercussions que ce projet de loi, s’il était promulgué, pourrait avoir sur les intérêts stratégiques et les relations de la Pologne, y compris avec les États-Unis et Israël. Les divisions qui en résulteraient parmi nos alliés ne profiteraient qu’à nos rivaux.

Nous encourageons la Pologne à réévaluer cette législation à la lumière de l’impact qu’elle serait susceptible d’avoir sur le principe de la liberté d’expression et sur notre capacité à être des partenaires efficaces.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous