rss

Allocution du président Trump lors de l’arrivée des Américains détenus en Corée du Nord

English English, العربية العربية, हिन्दी हिन्दी, Português Português, Español Español, اردو اردو, 中文 (中国) 中文 (中国)

La Maison-Blanche
Bureau du porte-parole de la Maison-Blanche
Pour diffusion immédiate
Le 10 mai 2018

 
 

LE PRÉSIDENT : C’est un grand honneur. J’espère que tout va se passer au mieux. Nous souhaitons remercier Kim Jong-Un, qui a été vraiment excellent envers ces trois personnes exceptionnelles. Ce sont vraiment des personnes exceptionnelles. Et le fait que nous ayons pu les faire sortir si tôt témoigne de beaucoup de choses, y compris d’un certain processus qui est actuellement en cours. Et ce processus est très important.

Donc, nous verrons ce qu’il va se passer. Nous avons une rencontre prévue très bientôt. Vous en saurez plus bientôt. Nous avons décidé du lieu. Et nous verrons si nous arriverons à faire quelque chose que l’on pensait être impossible pendant de très nombreuses années et beaucoup de mauvaises choses auraient pu se produire entretemps.

Je souhaitais donc juste dire que ce soir est un moment spécial pour ces trois personnes vraiment géniales. Et félicitations pour votre retour au pays. Merci.

Q Ça vous fait quoi d’être à la maison ?

LE PRÉSIDENT : Ça vous fait quoi d’être à la maison ?

M. KIM DONG-CHUL : (Propos tels qu’interprétés.) C’est comme un rêve. Et nous sommes très, très heureux.

Q Comment avez-vous été traités par la Corée du Nord ?

LE PRÉSIDENT : Comment avez-vous été traités ? Vous devez répondre.

M. KIM DONG-CHUL : (Propos tels qu’interprétés.) Oui, nous avons été traités de manières différentes. Pour ma part, j’ai dû beaucoup travailler. Mais quand je suis tombé malade, j’ai également été soigné par eux.

Q M. le président, est-ce l’accomplissement dont vous êtes le plus fier ?

LE PRÉSIDENT : L’accomplissement dont je serai le plus fier sera… Ceci en fait partie… Mais ce sera lorsque nous aurons dénucléarisé la péninsule toute entière. C’est ce que les gens attendent depuis longtemps. Personne ne pensait que nous pourrions être sur cette voie aussi rapidement.

C’est donc un très grand honneur que d’avoir aidé ces trois personnes. Ce sont des personnes formidables. Vous savez, j’ai eu l’occasion de leur parler à bord de l’avion. Ce sont des gens formidables, ils ont vécu beaucoup de choses. Mais c’est un grand honneur. Mais le véritable honneur sera d’obtenir une victoire en nous débarrassant des armes nucléaires.

Q Est-ce que ce soir change la manière dont vous aborderez votre rencontre avec Kim Jong-Un ?

LE PRÉSIDENT : Non, pas du tout. Nous apprécions beaucoup le fait qu’il les ait laisser partir avant la rencontre. C’était plus ou moins compris qu’on serait en mesure de récupérer ces trois personnes merveilleuses pendant la réunion et qu’on les aurait ramenées à la maison après la rencontre. Et il a été aimable de les laisser partir avant la rencontre. Je veux dire, franchement, nous ne pensions pas que ça allait se passer et ça s’est passé. Vous pourriez donc dire que nous sommes un peu… Cela a été une chose très importante pour nous tous que de pouvoir faire sortir ces trois personnes formidables.

Et je dois vous dire, je veux rendre un hommage des plus chaleureux aux parents de Otto Warmbier, qui était un jeune homme formidable et qui a vraiment souffert. Et ses parents sont devenus des amis. Ce sont des gens spectaculaires. Et je souhaite simplement leur rendre hommage. En fait, je les ai appelés l’autre jour et Mike les a appelés aussi… Mike Pence. Et ce sont des gens incroyables.

Q (Inaudible.)

LE PRÉSIDENT : Je pense que notre secrétaire d’État, bien que le New York Times ait dit qu’il manquait à l’appel… Il était en Corée du Nord… Mais je pense que notre secrétaire d’État a fait de l’excellent travail. Mike, tu savais que tu avais disparu ? Ils n’arrivaient pas à te trouver. Ils n’arrivaient pas à le trouver. Ils n’arrivaient pas à le trouver parce qu’il était en Corée du Nord. Vous savez, c’est…

Q Avez-vous parlé à Kim Jong-Un (inaudible) ?

LE PRÉSIDENT : Je ne veux pas faire de commentaire quant à savoir si je lui ai parlé ou non.

Q M. le président Trump, cela suffit-il pour vous donner l’impression que Kim Jong-Un est un négociateur honnête ? Ou est-ce que cela était juste pour arriver à la table des négociations ?

LE PRÉSIDENT : Eh bien, nous démarrons sur de nouvelles bases. C’est une chose formidable qu’il ait libéré ces gens plus tôt. C’est une chose importante. Très importante à mes yeux. Et je pense vraiment que nous avons de bonnes chances de faire quelque chose de très significatif. Et si quelqu’un vous avait dit cela il y a 5 ans, il y a 10 ans, même il y a un an, vous auriez dit que ce n’était pas possible. Donc beaucoup…. je vous dirais ceci : Beaucoup de choses excellentes se sont passées.

Q (Inaudible.)

LE PRÉSIDENT : Pardon ?

Q Pourquoi est-ce que Kim a décidé de libérer ces prisonniers maintenant ?

LE PRÉSIDENT : Je pense vraiment qu’il veut faire quelque chose. Je pense qu’il l’a fait parce que je pense vraiment qu’il veut faire quelque chose et faire entrer ce pays dans le monde réel. J’en suis convaincu, Jon. Et je pense… je pense que nous allons réussir. Je pense que ce sera un très grand succès.

Cela n’est jamais allé aussi loin. La relation n’a jamais été comme ça. Et nous partons de là. Mais je pense vraiment que beaucoup de progrès ont été réalisés. Et nous verrons ce qu’il va se passer. Il est question de quelques semaines. J’imagine que beaucoup d’entre vous serons avec nous. Mais de très grandes choses peuvent se produire et c’est que nous espérons.

J’aimerais donc tous vous remercier. Il est très tôt. Je pense que vous avez battu le record de tous les temps d’audimat à trois heures du matin… j’imagine.

Mais je souhaite juste féliciter. Ces trois personnes sont formidables et félicitations. (Applaudissements). Merci, tout le monde. Merci.

Q Vous voulez visiter la Corée du Nord un jour ?

LE PRÉSIDENT : Ça pourrait arriver.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous