rss

Point de presse avec la ministre des Affaires étrangères coréenne Kang Kyung-wha et le ministre des Affaires étrangères japonais Taro Kono

English English, Русский Русский

Département d’État des États-Unis
Secrétaire d’État Mike Pompeo
Le 14 juin 2018

 

 

EXTRAITS

 SECRÉTAIRE POMPEO : C’est vraiment un honneur d’être ici à Seoul aux côtés de la ministre des Affaires étrangères Mme Kang et du ministre des Affaires étrangères M. Kono. Ceci est un incroyable tournant dans l’histoire, dans le sillon du sommet historique entre le président Trump et Kim Jong-un. La coopération trilatérale des États-Unis, de la Corée du Sud et du Japon a été essentielle à l’efficacité de nos efforts – nos efforts liés à la dénucléarisation de la Corée du Nord – et elle a certainement été une composante clé qui a rendu possible ce sommet à Singapour.

Les discussions que nous avons eues aujourd’hui entre nous reflètent l’engagement de nos trois pays envers notre collaboration continue pour aboutir à l’ultime réussite de cet effort. Aujourd’hui, ces ministres et moi-même avons discuté des résultats du sommet du président Trump et de Kim Jong-un et de l’importance de maintenir une étroite coordination durant tout le processus de dénucléarisation.

Le sommet entre le président Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un il y a deux jours marque effectivement un tournant dans la relation entre les États-Unis et la Corée du Nord. L’engagement public de Kim Jong-un envers une dénucléarisation complète est une étape importante vers la paix et la stabilité durables en Asie du Nord-Est ainsi que dans le monde.

Comme l’a déclaré le président, cela va être un processus, et un processus difficile. Il sera essentiel que nous restions bien alignés avec nos alliés, la Corée du Sud et le Japon, pour atteindre ce résultat. Nous assurons au monde entier que les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon maintiennent leur engagement envers une dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible de la Corée du Nord. Les alliances des États-Unis avec ces deux pays sont absolument inébranlables. La ministre Kang, le ministre Kono et moi-même avons développé une amitié profonde et nous allons continuer ensemble à nous coordonner étroitement concernant la Corée du Nord au fur et à mesure que nous avançons d’un même pas.

Le président Trump a aussi clairement exprimé que si Kim Jong-un dénucléarise, l’avenir de la Corée du Nord et de son peuple s’annonce prometteur. Le président Trump a magnifiquement décrit sa vision ici à Seoul lorsqu’il a pris la parole à l’Assemblée nationale en novembre dernier. Nous imaginons une Corée du Nord forte, connectée, en sécurité, prospère et pleinement intégrée dans la communauté des nations. Kim Jong-un a indiqué à Singapour qu’il partageait cette vision. Nous avons hâte de le voir entreprendre les prochaines étapes vers sa concrétisation, car les États-Unis sont prêts pour un nouveau chapitre dans notre histoire. Merci.

[…]

SECRÉTAIRE POMPEO : Il n’y a aucune différence dans la manière dont les trois ministres et nos dirigeants ici comptent s’atteler à la dénucléarisation de la Corée du Nord. L’accord signé a clairement stipulé une dénucléarisation complète et a expressément fait référence à, et intégré, ce document très bien élaboré qu’est la déclaration de Panmunjom, qui comprend lui-même tous les accords intercoréens précédents. Je pense que c’est un point important pour comprendre l’accord signé entre les États-Unis et la Corée du Nord.

Ce qui s’est produit à Singapour a créé une opportunité de taille, et lorsque nous faisons référence aux erreurs du passé – ils avaient allégé les restrictions économiques et financières avant qu’une dénucléarisation complète n’ait eu lieu. Cela ne se reproduira pas. Le président Trump a clairement exprimé, non seulement lors de sa conférence de presse mais également pendant sa rencontre avec le président Kim Jong-un en personne, que la séquence sera différente cette fois-ci. C’est important. C’est essentiel à la compréhension.

Vous avez suggéré qu’il y avait un risque que l’échéance soit atteinte et qu’ils repoussent le processus. Nous sommes convaincus que le président Kim Jong-un a conscience de l’urgence des délais d’une dénucléarisation complète, qu’il comprend que nous devons agir rapidement et que la levée des sanctions – rappelons-nous qu’il s’agit de sanctions de l’ONU – ne saurait avoir lieu avant de pouvoir démontrer que la Corée du Nord est entièrement dénucléarisée.

Ce sommet a créé pour nous une occasion historique d’avancer ensemble et de redéfinir fondamentalement la relation entre les États-Unis et la Corée du Nord.

La vérification est centrale à cela. Une dénucléarisation complète implique nécessairement et très clairement cette idée. Et je sais qu’en tant que responsables, chacun de nous trois ici présent aujourd’hui a pour tâche d’assurer la mise en œuvre de cela d’une manière aussi rapide et complète que nous le pouvons dans les jours et semaines à venir.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous