rss

Réunion ministérielle pour l’avancement de la liberté de religion: déclaration sur les lois sur le blasphème et l’apostasie

English English, العربية العربية, Русский Русский, اردو اردو, हिन्दी हिन्दी, Português Português, Español Español

Département d’État des États-Unis
Le 26 juillet 2018

En tant que représentants de la communauté internationale, nous soutenons ensemble les libertés indissociables de religion et d’expression. Nous sommes fermement opposés aux lois qui entravent la liberté de choix, de pratique, de changement, d’absence de religion, de discussion ouverte des croyances et pratiques et de débat sur certains aspects de la foi ou des croyances. Ces lois sont incompatibles avec la Déclaration universelle des droits de l’homme et le Pacte international relatif aux droits civils et politiques.

De nombreux pays se sont dotés de lois criminalisant le blasphème, l’apostasie ou tout discours potentiellement  » diffamatoire  » ou susceptible  » d’insulter  » les sentiments religieux. Ces lois servent souvent de prétexte pour justifier le ‘phénomène des justiciers’ ou la violence populaire au nom de la religion, ou de prétexte fallacieux pour régler des griefs personnels. Nous assistons à l’utilisation de ces lois par les gouvernements pour punir des personnes dont les opinions sur les questions de religion ou de croyance peuvent s’écarter des récits officiels ou des opinions des populations majoritaires.

Nous travaillerons ensemble pour encourager les gouvernements qui appliquent ces lois à libérer toutes les personnes emprisonnées pour de tels motifs, et à œuvrer en faveur de l’abrogation universelle du blasphème, de l’apostasie et d’autres lois qui entravent de la même manière les libertés d’expression et de religion ou de croyance. Nous restons déterminés à travailler avec des partenaires pour contribuer à lutter contre des problèmes tels que la discrimination et la violence fondées sur l’intolérance religieuse de manière à ne pas entraver les libertés fondamentales, notamment la liberté de religion et la liberté d’expression.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous