rss

À propos de l’aide des États-Unis à l’UNRWA

English English, العربية العربية

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 31 août 2018
Déclaration de Heather Nauert, porte-parole

 
 

L’administration a étudié attentivement la question et a déterminé que les États-Unis n’effectueront pas de contributions supplémentaires à l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA). En janvier, lorsque nous avions versé un apport américain de 60 millions de dollars, nous avions clairement indiqué que les États-Unis n’étaient plus disposés à prendre en charge la part très disproportionnée du fardeau des coûts de l’UNRWA que nous assumons depuis de nombreuses années. Plusieurs pays, notamment la Jordanie, l’Égypte, la Suède, le Qatar et les Émirats arabes unis, ont fait preuve de leadership pour régler ce problème mais globalement, la réponse internationale n’a pas été suffisante.

Outre le déficit budgétaire proprement dit, et le fait de ne pas avoir réussi à mobiliser une répartition adéquate et adaptée des charges, le modèle économique et les pratiques fiscales fondamentales qui ont marqué l’UNRWA pendant des années – auxquels s’ajoute la communauté sans fin et à croissance exponentielle des bénéficiaires – sont tout simplement insoutenables et en crise depuis de nombreuses années. Les États-Unis n’accorderont plus de fonds supplémentaires à cette opération irrémédiablement déficiente. Nous sommes très soucieux et profondément préoccupés de l’impact de l’échec de l’UNRWA sur les Palestiniens innocents, en particulier les écoliers, et des principaux membres de la communauté régionale et internationale des donateurs pour réformer et moderniser la façon pour l’UNRWA de gérer ses activités. Ces enfants font partie de l’avenir du Moyen-Orient. Les Palestiniens, où qu’ils vivent, méritent mieux qu’un modèle de prestation de services sans cesse provoqué par des crises. Ils méritent de pouvoir planifier leur avenir.

En conséquence, les États-Unis intensifieront le dialogue avec les Nations unies, les gouvernements d’accueil et les parties prenantes internationales au sujet de nouveaux modèles et de nouvelles approches, qui pourraient englober une assistance bilatérale directe des États-Unis et d’autres partenaires, à même de fournir aux enfants palestiniens d’aujourd’hui une voie plus durable et fiable vers des lendemains meilleurs.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous