rss

Communiqué de presse de l’ambassadrice Haley au sujet de l’interférence de la Russie dans un rapport de l’ONU sur les sanctions contre la Corée du Nord

Facebooktwittergoogle_plusmail
English English, Русский Русский

Mission des États-Unis auprès des Nations unies
Bureau de la presse et de la diplomatie publique
Pour diffusion immédiate
Le 13 septembre 2018

 
 

Cette semaine, un rapport du Panel d’experts indépendant de l’ONU sur l’application des sanctions de l’ONU contre la Corée du Nord a été soumis au Conseil de sécurité. Le rapport qui a été soumis au Conseil n’est pas le rapport indépendant soumis au Comité des sanctions contre la Corée du Nord de l’ONU le mois dernier. Cette version du rapport a été amendée à la demande de la Russie. Depuis quelques semaines, la Russie exerce une pression sur le Panel pour qu’il modifie le rapport qui incluait des violations des sanctions impliquant des acteurs russes. Il s’agit du dernier exemple en date du fait que la Russie couvre des affaires lorsqu’elle a été impliquée dans la violation de résolutions du Conseil de sécurité associées à la Corée du Nord, y compris le blocage des désignations par l’ONU de sociétés, personnes et navires russes et chinoises impliqués dans la violation de sanctions.

« La Russie ne peut pas être autorisée à modifier les rapports indépendants de l’ONU sur les sanctions contre la Corée du Nord ni à y faire obstruction simplement parce qu’elle n’aime pas ce qu’ils contiennent. Point barre. Nous sommes déçus par le Panel qui a cédé à la pression russe et a apporté des modifications à ce qui devrait être un rapport indépendant. Cela constitue un précédent dangereux et une tache sur le travail important du Panel. Nous avons vu le rapport original et nous connaissons la vérité, le Panel doit agir comme il se doit et le publier. L’application pleine et entière des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU reste obligatoire pour tous les États membres, y compris la Russie », a expliqué l’ambassadrice Haley.

Les rapports du Panel d’experts de l’ONU sont censés être indépendants pour fournir au Conseil de sécurité, ainsi qu’à la communauté internationale, des détails essentiels, des informations et une analyse impartiale de l’état de l’application des sanctions contre la Corée du Nord au niveau mondial. Leur raison d’être est de fournir des informations objectives sur les efforts de la Corée du Nord et de ses partenaires dont le but est de saper les sanctions, ainsi que des informations sur les pays ou entités qui enfreignent les sanctions. L’interférence de la Russie constitue un précédent dangereux qui porte atteinte au caractère sacré du processus de rédaction de rapports par des panels indépendants de l’ONU.


Voir le contenu d'origine: https://usun.state.gov/remarks/8611
Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous