rss

Le président Donald J. Trump est engagé en faveur de la lutte contre la prolifération des armes chimiques, biologiques et nucléaires

English English, العربية العربية, Português Português, Русский Русский, Español Español, اردو اردو, हिन्दी हिन्दी

La Maison-Blanche
Fiche d’information
Le 26 septembre 2018

 

« Si les nombreux justes ne se confrontent pas aux quelques malfaisants, c’est le mal qui triomphera ». Président Donald J. Trump

A la tête de la lutte contre la prolifération: Le président Donald J. Trump est engagé en faveur de la lutte contre la prolifération des armes chimiques, biologiques et nucléaires.

  • Aujourd’hui, le président Trump encourage vivement les membres du Conseil de sécurité des Nations unies à travailler ensemble pour lutter contre la prolifération des armes chimiques, biologiques et nucléaires.
  • Les pays du monde entier reconnaissent depuis longtemps le danger que représentent ces armes et il en va de l’intérêt vital de la communauté internationale que de prévenir la progression de leurs développement, propagation et utilisation.
  • Sous la houlette du président Trump, les États-Unis et leurs alliés ont agi avec audace pour faire face à la menace mondiale pour la paix et la sécurité que pose ces armes.

Responsabilisation de la Syrie: Le président Trump a adopté des mesures fortes pour faire en sorte que le régime syrien ait à rendre des comptes quant à son recours aux armes chimiques.

  • Le président est engagé en faveur de la lutte contre l’utilisation barbare par le régime syrien d’armes chimiques, ainsi que contre tous ceux qui soutiennent et permettent leur utilisation.
  • Sous la houlette du président Trump, les États-Unis et leurs alliés agissent sur le plan militaire pour faire en sorte que la Syrie rende des comptes pour les horribles attaques aux armes chimiques à l’encontre de ses propres civils.
    • En début d’année, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni ont lancé des frappes de précision sur des cibles associées aux capacités de la Syrie en armes chimiques.
    • En avril 2017, le président Trump a ordonné des frappes à l’encontre d’un aérodrome utilisé dans le cadre d’une attaque aux armes chimiques à l’encontre de civils innocents.
  • Le président Trump appelle la communauté internationale à s’unir pour faire respecter l’interdiction des armes chimiques dans les guerres.

Résister face à l’Iran: L’administration Trump agit de manière à lutter contre les activités néfastes de l’Iran et pour assurer que ce régime voyou n’obtienne jamais l’arme nucléaire.

  • Le régime iranien promeut la violence, les effusions de sang et le chaos dans la région tout entière et dans le monde entier.
    • L’Iran a dépensé des milliards de dollars pour alimenter les conflits en Syrie, en Iraq et au Yémen.
    • L’Iran est le premier État parrain du terrorisme au monde et finance des intermédiaires terroristes tels que le Hamas et Hezbollah.
  • Le président Trump s’est retiré de l’accord iranien et a commencé à réimposer des sanctions associées aux activités nucléaires de manière à assurer le déni indéfini pour le régime de toute voie menant à l’arme nucléaire.
    • Toutes les sanctions associées aux activités nucléaires entreront en pleine vigueur début novembre.
  • Le président encourage vivement les partenaires internationaux à travailler de concert avec les États-Unis pour assurer que le régime iranien change de comportement et ne fasse jamais l’acquisition d’une bombe nucléaire.

Travail pour la dénucléarisation de la Corée du Nord: Les politiques du président Trump ont connu des progrès historiques en Corée du Nord, qui a accepté d’œuvrer dans le sens d’une dénucléarisation complète.

  • Le président Trump et Kim Jong Un ont tenu un sommet historique à Singapour, où le dirigeant Kim a réaffirmé son accord pour la réalisation d’une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.
  • D’importants progrès ont été réalisés et le président Trump est confiant quant au fait que la Corée du Nord respectera l’accord de réalisation de la dénucléarisation complète, mais les sanctions resteront en vigueur entretemps.
  • La Corée du Nord n’a pas réalisé de test nucléaire depuis plus d’un an ni de test de missiles depuis 10 mois.
  • Certains pays ont enfreint les obligations relatives aux sanctions des Nations unies. La sûreté du monde dépend du respect des résolutions du Conseil de sécurité et ceux qui ne les respectent pas doivent cesser de le faire.

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous