rss

L’ambassadrice Haley prononce une allocution à une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur le multilatéralisme et le rôle des Nations unies

Facebooktwittergoogle_plusmail
English English

Mission des États-Unis auprès des Nations unies
Service de presse et de diplomatie publique
Le 9 novembre 2018

 

 

Extraits

L’ambassadrice Nikki Haley, représentante permanente des États-Unis auprès des Nations unies, a prononcé une allocution ce matin lors d’un débat public au Conseil de sécurité de l’ONU sur le multilatéralisme et le rôle des Nations unies.

« Le peuple américain croit fermement dans les principes de paix, sécurité et droits de l’homme inscrits dans la charte de l’ONU. Pour cette raison, les États-Unis sont de loin le plus gros contributeur au budget des Nations unies. Notre soutien envers le multilatéralisme aux Nation unies ne s’est pas limité à la rhétorique. Il a été concret, tant dans nos paroles que dans nos actes. D’une année à l’autre, les États-Unis fournissent 20 pour cent du financement destiné au système des Nations unies. Les contribuables américains, dans des endroits comme l’Oklahoma, l’Idaho et le Minnesota, fournissent 25 pour cent du budget de 7 milliards de dollars pour les opérations de maintien de la paix des Nations unies à des milliers de kilomètres, à Kinshasa, Juba, Pristina et ailleurs. Ces mêmes contribuables fournissent plus de 35 pour cent des fonds pour l’organisation humanitaire multilatérale la plus importante au monde, le Programme alimentaire mondial. Nous fournissons 13 pour cent du financement qui permet à l’UNICEF d’aider les enfants dans le monde entier. Les contribuables américains supportent 42 pour cent des charges pour payer le travail de l’Agence des Nations unies pour les réfugiés. Le volume important du soutien financier que les États-Unis apportent aux Nations unies illustre le sérieux avec lequel nous considérons ce travail et notre engagement. »

« Le peuple américain ne s’attend pas à toujours obtenir ce qu’il veut. Cependant, nous sommes en droit d’attendre un retour sur notre investissement envers le multilatéralisme. Nous ne considérons pas ce travail comme un acte charitable. C’est notre contribution au progrès pour la paix, la sécurité et les droits de l’homme dans toutes les régions du monde. Lorsque que nous contribuons tous et œuvrons pour atteindre ces objectifs, cette entité est capable d’accomplir de grandes choses. La Corée du Nord est un bon exemple. Le Conseil de sécurité a atteint une unité remarquable en prenant des mesures concrètes. Nous avons sanctionné le régime de Pyongyang plus complètement qu’aucun pays en une génération. C’est tout à l’honneur du Conseil de sécurité et de ses membres. Aucune autre institution multilatérale n’aurait pu atteindre ce genre d’unité. Le maintien de la paix est un autre bon exemple. Nous sommes plus efficaces lorsque nous œuvrons pour assurer la paix en tant que communauté mondiale. Ensemble, nous pouvons renforcer la confiance et l’impartialité nécessaires pour jouer le rôle de médiateur dans un conflit et protéger les civils innocents. Pour autant, le multilatéralisme n’est pas bon en soi. C’est un moyen pour atteindre une fin. Il n’est ni bon, ni mauvais, seuls ses objectifs sont bons ou mauvais. Et le multilatéralisme échoue quand il ne soutient pas les objectifs de paix, de sécurité et de droits de l’homme. »

« Le soutien pour l’action collective faiblit lorsque les inconvénients ne réussissent pas à correspondre aux avantages. Et aucun travail multilatéral – peu importe le bien-fondé de ses objectifs – ne peut se poursuivre à long terme quand il tient pour acquis ses donateurs les plus généreux. Je sais que j’ai prononcé quelques vérités sans complaisance ce matin. Mais je l’ai fait dans le cadre de mon obligation d’exprimer la confiance sincère du peuple américain envers le principe fondateur de cette institution. Lorsque nous travaillons dans un véritable esprit de multilatéralisme – l’esprit des objectifs basés sur des principes, du fardeau partagé et du respect – cette institution est capable de grandes réalisations. Les États-Unis espèrent avoir encore de nombreuses années de collaboration réussies avec vous au nom de la paix, de la sécurité et des droits de l’homme pour tous les peuples à travers le monde. »

 


Voir le contenu d'origine: https://usun.state.gov/remarks/8738
Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous