rss

Allocution du président Trump et du président de la République française Macron avant une réunion bilatérale

Facebooktwittergoogle_plusmail
English English

La Maison-Blanche
Le 11 novembre 2018

 

Extraits

LE PRÉSIDENT TRUMP : Eh bien, merci beaucoup, Monsieur le président. Et nous sommes devenus de très bons amis au cours de ces deux dernières années. Nous avons beaucoup de points communs à bien des égards – peut-être plus que ce que les gens pourraient comprendre. Mais nous sommes – nous avons des points de vue très semblables.

Et j’apprécie ce que vous dites à propos du partage du fardeau. Vous savez quelle a été mon attitude et nous voulons une Europe forte. C’est très important pour nous d’avoir une Europe forte. Et quels que soient les moyens existants pour cela, le meilleur et le plus efficace serait quelque chose que nous souhaitons tous les deux.

Je tiens simplement à vous remercier beaucoup pour votre gentillesse. Nous avons été si bien reçus hier soir. Nous avons hâte de passer le jour et demi à venir avec vous.

Et aujourd’hui et demain vont être très importants. Et nous discuterons de nombreuses choses, pas seulement des questions militaires et d’aide, de l’OTAN et d’autres questions, mais nous discuterons également du commerce. Et nous en discutons depuis un petit moment. Je pense que nous avons fait beaucoup de progrès. Nous verrons si nous pouvons arriver au bout,  comme on dit. Nous allons voir ce qui se passe. Mais le commerce est très important

Et nous nous intéressons également de très près – le président et moi-même – au terrorisme. Le terrorisme est un sujet très important pour nous deux. Et nous voyons ce qui se passe dans le monde et ce n’est pas très beau. Mais nous avons fait beaucoup de progrès. Nous avons fait ensemble récemment des choses assez audacieuses, il y a six mois. Très audacieuses. Et le terrorisme sera un facteur important et occupera une place importante dans nos discussions d’aujourd’hui.

Je tiens donc à remercier tout le monde d’être venu. Et, Monsieur le président, merci beaucoup.

Q    M. Trump, vous dites que vous vous êtes senti insulté par ce que M. Macron a dit au sujet de l’Europe prenant en charge sa propre défense. Pouvez-vous l’expliquer ?

LE PRÉSIDENT TRUMP : Nous nous entendons bien du point de vue de l’équité et je veux que ce soit juste. Nous voulons aider l’Europe mais il faut que ce soit juste. À l’heure actuelle, la charge est assumée en grande partie par les États-Unis, comme le président le dira, et il le comprend. Et il comprend que les États-Unis ne peuvent pas tout faire, en toute justice pour les États-Unis.

Donc nous — nous reconstruisons notre armée. Nous venons de faire approuver 716 milliards de dollars. L’année précédente, nous avions 700 milliards de dollars. Nous reconstruisons donc presque totalement notre armée avec les derniers et les meilleurs équipements.

Et nous souhaitons — nous voulons seulement — nous voulons absolument y être. Nous voulons aider. Nous voulons participer. Mais différents pays doivent aussi aider. Ce n’est que justice. Et je crois que le président — nous en avons déjà parlé — et le président et moi sommes tout à fait d’accord là-dessus.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous