rss

L’ambassadrice Haley sur la modification du vote des États-Unis de l’abstention pour le non sur la résolution annuelle des Nations unies sur le plateau du Golan

Facebooktwittergoogle_plusmail
العربية العربية, English English

Mission des États-Unis auprès des Nations unies
Service de presse et de diplomatie publique
Communiqué de presse
Le 15 novembre 2018

 

La résolution annuelle des Nations unies intitulée « Le Golan syrien occupé » doit être soumise au vote le vendredi 16 novembre. Les années précédentes, les États-Unis s’étaient abstenus de voter sur cette résolution. Cette année toutefois, étant donné le parti pris anti-israélien de la résolution, la militarisation de la frontière syrienne avec le Golan et l’aggravation de la crise humanitaire, les États-Unis ont décidé de voter contre la résolution.

« Les États-Unis ne s’abstiendront plus lorsque les Nations unies procéderont à un vote annuel inutile sur le plateau du Golan. Si cette résolution avait un sens, ce n’est certainement pas le cas aujourd’hui. La résolution est clairement partiale et défavorable à Israël. De plus, les atrocités que le régime syrien continue de perpétrer prouvent son inaptitude à gouverner qui que ce soit. L’influence destructrice du régime iranien en Syrie représente une menace majeure pour la sécurité internationale. Daech et d’autres groupes terroristes restent présents en Syrie. Et cette résolution ne fait rien pour rapprocher les parties d’un accord de paix. Les États-Unis voteront non », a déclaré l’ambassadrice Haley.


Voir le contenu d'origine: https://usun.state.gov/remarks/8760
Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous