rss

Champ pétrolier de Sharara en Lybie

Facebooktwittergoogle_plusmail
Русский Русский, English English, العربية العربية

Département d’Etat des Etats-Unis
Bureau du porte-parole adjoint Robert Palladino
Le 18 décembre 2018
Communiqué de presse

 

Les États-Unis continuent de surveiller la situation sur le champ pétrolier de Sharara et répondent à l’appel lancé par la mission de soutien des Nations unies pour la Libye en faveur du retrait immédiat et sans condition d’éléments armés dans la région, condition essentielle à la reprise de la production de pétrole dans l’intérêt de tous les Libyens. Nous appelons toutes les parties à résoudre les problèmes par le biais d’un dialogue constructif et de moyens pacifiques, dans un esprit de compromis, plutôt que par des menaces de violence.

Les installations pétrolières, la production et les revenus pétroliers libyens appartiennent au peuple libyen. La National Oil Corporation et toutes les institutions d’État souveraines doivent être autorisées à travailler pour le compte de tous les Libyens, sans menaces ni intimidations. Les ressources pétrolières de la Libye doivent rester sous le contrôle exclusif et légitime de la National Oil Corporation, ainsi que sous la surveillance exclusive du gouvernement d’accord national, comme indiqué dans les résolutions 2259 (2015), 2278 (2016) et 2362 (2017) du Conseil de sécurité des Nations unies.

Nous comprenons les défis économiques auxquels de nombreux citoyens sont confrontés, en particulier dans la région du sud. Les États-Unis sont solidaires des dirigeants libyens et leur demandent instamment de poursuivre leurs efforts pour améliorer la transparence des finances publiques, renforcer les institutions économiques, renforcer la sécurité et assurer une répartition équitable des ressources du pays, dans le cadre de l’accord politique libyen et du plan d’action élaboré par Ghassan Salamé, envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous