rss

Les États-Unis annoncent une nouvelle aide humanitaire lors du lancement du plan d’intervention commune pour le Bangladesh

العربية العربية, English English, हिन्दी हिन्दी, اردو اردو

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Pour diffusion immédiate
Communiqué de presse
Le 15 février 2019

 
 

Aujourd’hui, à Genève, les États-Unis ont annoncé une aide humanitaire de 60 millions de dollars à l’occasion du lancement du Plan d’intervention commune des Nations unies pour le Bangladesh de 2019. Ces fonds permettront de répondre aux besoins urgents de plus de 900 000 réfugiés au Bangladesh, dont la plupart sont des femmes et des enfants rohingyas de Birmanie, et aux besoins connexes des communautés d’accueil du Bangladesh. Parmi les bénéficiaires, on trouve des rohingyas réfugiés au Bangladesh depuis août 2017, lorsque les forces de sécurité birmanes ont commencé à se livrer à des atrocités, notamment un nettoyage ethnique, à l’encontre de villageois rohingyas du nord de l’État de Rakhine en Birmanie.

La contribution la plus importante à l’aide humanitaire en réponse à cette crise en Birmanie et au Bangladesh est celle des États-Unis qui se monte à près de 449 millions de dollars depuis le dé-but des violences en août 2017, dont près de 406 millions de dollars sont destinés à des pro-grammes au Bangladesh. Nous continuons d’appeler d’autres pays à contribuer également à cet effort humanitaire.

L’assistance américaine permet aux personnes touchées par la crise, y compris les communautés d’accueil du Bangladesh et les personnes déplacées en Birmanie et dans la région, de bénéficier d’une protection, d’abris d’urgence, de nourriture, d’eau, de services d’assainissement, de soins de santé, d’une assistance psychosociale et de services d’éducation. L’aide des États-Unis contri-bue également aux efforts des organisations humanitaires et du gouvernement du Bangladesh pour améliorer les infrastructures des camps et les abris avant la saison des moussons et des cy-clones.

Les États-Unis saluent la générosité du Gouvernement bangladais face à cette crise humanitaire et se félicitent des efforts constants qu’il déploie pour faire en sorte que l’aide atteigne la popula-tion touchée.

Nous continuons d’interpeller la Birmanie à instaurer les conditions d’un retour volontaire, sûr, digne et durable, sur la base du consentement éclairé des personnes déplacées de force.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous