rss

Mark Green, administrateur de l’USAID, sur la demande de budget pour l’exercice fiscal 2020

Español Español, English English, Português Português, हिन्दी हिन्दी, اردو اردو, Русский Русский

USAID, Agence des États-Unis pour le développement international
Bureau des relations avec la presse
Le 11 mars 2019

Déclaration

 
 

Le président Trump a publié aujourd’hui sa demande de budget pour l’exercice fiscal 2020, qui prévoit un total de 40 milliards de dollars pour le département d’État des États-Unis et l’Agence pour le développement international des États-Unis (USAID). Ce budget favoriserait la mise en œuvre de l’approche de l’USAID en matière d’aide aux gouvernements, à la société civile et au secteur privé de nos pays partenaires sur la voie de l’autosuffisance, en renforçant leurs capacités et en leur permettant de planifier, financer et mettre en œuvre des solutions à leurs problèmes de développement. Le budget de l’exercice 2020 reste fondé sur le principe selon lequel les autres donateurs devront assumer leur juste part des contributions afin de favoriser la croissance économique et le développement dans le monde et de faire face aux crises humanitaires.

Ce budget reflète également les efforts de réorganisation interne de l’Agence (« Transformation de l’USAID »), qui visent à faire en sorte que notre Agence soit plus axée sur le travail de terrain, en alignement fonctionnel et capable d’accomplir notre mission qui consiste à promouvoir les objectifs de la politique étrangère américaine. Le budget de l’exercice fiscal 2020 propose d’optimiser l’aide humanitaire des Etats-Unis grâce à un nouveau compte de crédits consolidé et à une nouvelle structure d’exécution des programmes. Il envisage également de transformer les modalités de notre investissement en matière de développement au moyen d’outils puissants, par exemple en faisant davantage appel au secteur privé, en mobilisant davantage de ressources locales et en tirant parti de la nouvelle Development Finance Corporation et des relations diplomatiques sous l’égide du département d’État, afin de réduire le besoin d’assistance étrangère.

Une fois les ressources inscrites au budget, l’USAID continuerait à contribuer aux efforts de notre pays pour promouvoir la dignité et la prospérité, ainsi que la tolérance religieuse et ethnique, l’inclusion et la liberté, à la fois en tant qu’expression des valeurs américaines fondamentales et pour permettre de nouer des partenariats ouverts et florissants dans une perspective de sécurité nationale et de prospérité économique des États-Unis. Le budget demande donc des ressources supplémentaires pour aider les minorités religieuses et ethniques dans l’ensemble du Moyen-Orient et dans le reste du monde grâce à une assistance d’urgence, pour assurer leur subsistance, et les aider à réparer les infrastructures et à promouvoir des normes de tolérance et de coexistence. Le budget propose également la poursuite de programmes essentiels pour contrer l’influence maline de la Russie, et d’augmenter considérablement les niveaux de financement afin d’élargir la stratégie indo-pacifique de l’administration.

La demande de budget du président pour l’exercice fiscal 2020 prévoit 19,2 milliards de dollars pour des comptes que l’USAID gère totalement ou partiellement. Avec le financement demandé par le président, les hommes et les femmes dévoués de l’USAID continueront d’aider les pays en développement à progresser sur la voie de l’autonomie et de la prospérité, ce qui permettra d’éliminer le besoin d’assistance au développement.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous