rss

Situation en Libye

English English, العربية العربية

Département d’État des États-Unis
Secrétaire d’État Michael R. Pompeo
Le 7 avril 2019
Déclaration à la presse

 
 

Les États-Unis sont profondément préoccupés par les combats près de Tripoli. Nous avons clairement indiqué que nous nous opposons à l’offensive militaire menée par les forces de Khalifa Haftar, et appelons à la cessation immédiate de ces opérations militaires contre la capitale libyenne. Ces forces doivent reprendre leurs positions préalables à ces opérations. Il appartient à toutes les parties concernées de désamorcer la situation de toute urgence, comme l’ont souligné le 5 avril le Conseil de sécurité des Nations unies et les ministres du G7. Cette campagne militaire unilatérale contre Tripoli met en danger les civils et compromet les perspectives d’un avenir meilleur pour tous les Libyens.

Il n’y a pas de solution militaire au conflit en Libye. Les États-Unis continuent donc de faire pression sur les dirigeants libyens, ainsi que nos partenaires internationaux, pour qu’ils reprennent les négociations politiques par le biais de la médiation du représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, Ghassan Salame. Une solution politique est le seul moyen d’unifier le pays et de veiller à la sécurité, la stabilité et la prospérité futures de tous les Libyens.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous