rss

La Millennium Challenge Corporation célèbre le lancement d’un nouveau bureau chargé de l’égalité entre les genres en Côte d’Ivoire à l’occasion d’un déplacement dans le cadre de l’initiative W-GDP

English English

MCC, Millennium Challenge Corporation
Le 16 avril 2019

 
 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 16 avril 2019 – Des responsables du gouvernement des Etats-Unis et de la Côte d’Ivoire ont célébré ensemble mardi le lancement d’un nouveau bureau chargé de l’égalité entre les genres au sein du ministère ivoirien de l’Éducation nationale, dont l’action sera plus particulièrement axée sur l’amélioration de l’éducation et de la formation des filles et des femmes dans un souci de qualification de la main-d’œuvre en réponse aux besoins du secteur privé ivoirien.

Karen Sessions, vice-présidente chargée des Affaires du Congrès et des Affaires publiques à la  Millennium Challenge Corporation (MCC) ; Ivanka Trump, conseillère principale auprès du  président des États-Unis, Donald J. Trump ; et Mark Green, administrateur de l’USAID, se sont joints à des responsables du gouvernement de la  Côte d’Ivoire, dont le vice-président Daniel Kablan Duncan et la ministre de l’Éducation nationale Kandia Camara, à l’occasion de ce lancement et de la signature de l’arrêté ministériel qui acte la mise en place opérationnelle du nouveau bureau chargé de l’égalité entre les genres.

« Il s’agit d’un jalon important dans le cadre du partenariat MCC-Côte d’Ivoire, qui permettra d’accroître les opportunités économiques pour les femmes et les filles », a déclaré Karen Sessions, vice-présidente du département des Affaires du Congrès et des Affaires publiques à la MCC. « L’autonomisation des femmes et des filles est essentielle à la réalisation de la mission de la MCC qui consiste à réduire la pauvreté au moyen de la croissance économique. »

Le bureau chargé de l’égalité entre les genres est une exigence du financement du projet « Compétences pour l’emploi et la productivité » au titre du pacte quinquennal de 524,7 millions de dollars de la MCC pour la Côte d’Ivoire. Le pays élabore également une nouvelle politique en matière d’égalité des genres dans l’éducation pour favoriser l’autonomisation économique des femmes. Le pacte a été préparé conjointement par la MCC et le gouvernement de la Côte d’Ivoire sur la base d’une analyse des facteurs qui font le plus obstacle à la croissance économique du pays, notamment la faible disponibilité de travailleurs qualifiés et les difficultés en matière de transport des marchandises et des personnes.

Le projet Compétences pour l’emploi et la productivité facilitera l’accès à l’enseignement secondaire et à la formation des enseignants grâce à des réformes politiques et institutionnelles, à la mise en place d’un nouveau modèle d’enseignement professionnel public-privé et à la construction de jusqu’à 84 nouvelles écoles secondaires, de 2 établissements de formation pédagogique et de jusqu’à 4 nouveaux centres d’enseignement et de formation professionnels. Les investissements de la MCC dans le secteur des transports visent à faciliter les échanges, créer de nouvelles opportunités commerciales et réduire les coûts de transport.

Dans les pays partenaires du monde entier, la MCC s’efforce à la fois de réformer les politiques et les institutions qui limitent depuis trop longtemps les femmes, et d’éliminer les obstacles à leur pleine participation à l’économie de leur pays. L’autonomisation des femmes renforce les économies, accroît les revenus des ménages et les bénéfices des entreprises. Chaque programme de la MCC exige que le pays partenaire adopte un plan en faveur de l’intégration sociale et l’égalité des genres, qui constitue une feuille de route complète dans le cadre de la lutte contre les inégalités sociales et entre les genres.

La MCC est une agence gouvernementale américaine indépendante qui œuvre pour réduire la pauvreté dans le monde grâce à la croissance économique. Créée en 2004, la MCC fournit des subventions et une assistance d’une durée limitée aux pays en développement qui adhèrent à des normes strictes en matière de bonne gouvernance, de lutte contre la corruption et de respect des droits démocratiques. Pour en savoir plus sur la MCC, consultez le site www.mcc.gov.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous