rss

Coopération entre les États-Unis, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis sur l’énergie et la politique étrangère vis-à-vis de l’Iran

العربية العربية, English English, हिन्दी हिन्दी, Português Português, Русский Русский, Español Español, اردو اردو


La Maison-Blanche 
Bureau de la porte-parole
Communiqué de la porte-parole
Le 22 avril 2019


Le président Donald J. Trump a décidé de ne pas renouveler les exceptions SRE (Significant Reduction Exceptions) à leur expiration, début mai. Cette décision a pour but d’amener à zéro les exportations iraniennes de pétrole afin de priver le régime de sa principale source de revenus. Les États-Unis, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis – trois des plus grands producteurs d’énergie du monde –, aux côtés de leurs amis et alliés, s’engagent à garantir que les marchés pétroliers mondiaux restent correctement approvisionnés. Nous avons convenu de prendre, au moment adéquat, des mesures visant à répondre à la demande mondiale alors que le pétrole iranien est retiré du marché.

L’administration Trump et ses alliés sont déterminés à maintenir et augmenter la pression économique maximale sur l’Iran afin de mettre fin à l’activité déstabilisatrice du régime, qui menace les États-Unis, ses partenaires et ses alliés, ainsi que la sécurité au Moyen-Orient. La décision du président d’éliminer toutes les exceptions SRE fait suite à la désignation du Corps des gardiens de la révolution islamique comme organisation terroriste étrangère, faisant preuve de l’engagement des États-Unis à perturber le réseau terroriste de l’Iran et faire changer le comportement néfaste du régime. Nous serons heureux de voir nos amis et partenaires se joindre à nous en ce sens.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous