rss

Déclaration du secrétaire Pompeo à l’occasion du premier anniversaire de la nouvelle stratégie du président Trump vis-à-vis de l’Iran

اردو اردو, English English, العربية العربية, हिन्दी हिन्दी, Русский Русский

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Pour diffusion immédiate
Le 8 mai 2019


Il y a un an aujourd’hui, le président Trump annonçait que les États-Unis cesseraient de participer au Plan d’action global conjoint (JCPOA) et qu’ils adopteraient, à la place, une nouvelle stratégie audacieuse visant à mettre fin au comportement déstabilisant de l’Iran et à éviter que l’Iran n’acquière l’arme nucléaire.  Le président Trump a promis que les États-Unis ne seraient jamais otages du chantage nucléaire du régime iranien et que nous nous efforceront à prendre en charge l’éventail total des activités déstabilisantes de l’Iran.

Un an plus tard, le président a tenu sa promesse en s’opposant à l’Iran dans le cadre d’une campagne complète de pression maximale.  Nous avons imposé les sanctions les plus strictes jamais imposées au régime iranien, en désignant près de 1 000 particuliers et entités au cours de l’année écoulée.  L’administration Trump a mené les exportations de pétrole de l’Iran à leur niveau le plus faible de leur histoire et a cessé de délivrer des Exceptions de réduction significatives aux importateurs de pétrole iranien, ce qui revient véritablement à réduire à zéro les achats de brut iranien.  En mai, le secrétaire Pompeo a renforcé les restrictions qui entravent la capacité de l’Iran à reconstituer son programme d’armes nucléaires passé et empêche l’Iran de réduire le temps nécessaire à la production de matière fissile pour une arme nucléaire.  Aujourd’hui, le président Trump a annoncé une nouvelle autorité de sanctions ciblant le commerce de métaux iraniens.  Elle cible les exportations non-pétrolières les plus importantes de l’Iran et réduit encore davantage la capacité du régime à financer le terrorisme et l’instabilité au Moyen-Orient.

L’annonce faite par le régime iranien aujourd’hui indiquant qu’il a l’intention d’élargir son programme nucléaire fait fi des normes internationales et représente une tentative évidente de prendre le monde en otage.  La menace de reprise des travaux nucléaires et le fait que la durée de développement d’une arme nucléaire pourrait être réduite met en évidence le défi continu que le régime iranien représente pour la paix et la sécurité dans le monde entier.

Les États-Unis sont engagés à nier au régime iranien toutes les voies vers une arme nucléaire. Nous continuerons à exercer une pression maximale sur le régime jusqu’à ce qu’il abandonne ses ambitions déstabilisantes.  Nous appelons la communauté internationale à tenir le régime iranien responsable de sa menace d’élargir son programme nucléaire.

Les États-Unis ne luttent pas seuls contre l’Iran. Depuis notre retrait de l’accord, nos alliés et partenaires ont intensifié leurs efforts de manière à lutter contre l’agression de l’Iran à nos côtés. Nous avons agi avec des pays de près de la totalité des continents pour perturber les opérations illicites d’expédition de pétrole de l’Iran. L’Union européenne a adopté de nouvelles sanctions contre des entités iraniennes en réaction à deux complots terroristes déjoués l’an dernier. D’autres pays ont réagi face aux activités malveillantes de l’Iran en rappelant leur ambassadeur, en expulsant les diplomates iraniens, en éliminant les exemptions de visa ou en niant à Mahan Air le droit d’atterrir.

À l’avenir, nous continuerons sur la voie de ces réussites considérables de notre campagne de pression. Comme le soulignent les 12 exigences présentées dans mon discours du 21 mai 2018, nous continuerons à exercer une pression maximale sur le régime iranien jusqu’à ce que ses dirigeants changent leur comportement destructeur, de respecter les droits des Iraniens et de revenir à la table des négociations.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous