rss

Déclaration de l’administrateur de l’USAID, Mark Green, au sujet du lancement de la stratégie de sécurité sanitaire mondiale des États-Unis

English English

USAID, Agence des États-Unis pour le développement international
Le 9 mai 2019


 

L’augmentation du nombre des épidémies de maladies infectieuses (comme le virus de l’Ébola, le virus Zika et la fièvre jaune) dans le monde et le risque présenté par la dissémination accidentelle ou délibérée d’agents pathogènes dangereux mettent en évidence la nécessité d’une réponse durable, multisectorielle et coordonnée des États-Unis. L’Agence américaine pour le développement international (USAID) est fière de collaborer avec plus de dix autres départements et organismes fédéraux dans le cadre de cet effort d’une importance capitale.

Avec la stratégie de sécurité nationale et la stratégie nationale de défense biologique, la stratégie de sécurité sanitaire mondiale des États-Unis, lancée aujourd’hui, propose au gouvernement fédéral des orientations en matière de protection de l’Amérique et de ses partenaires étrangers contre les menaces de maladies infectieuses. Cette stratégie répond à trois objectifs interdépendants : 1) le renforcement de la capacité des pays en voie de développement à s’acquitter de leurs obligations dans le cadre du Règlement sanitaire international (2005) ; 2) un soutien international accru pour le Programme d’action pour la sécurité sanitaire mondiale (GHSA) ; et 3) la préparation et la résilience du territoire national face aux menaces mondiales en matière de santé.

À l’échelle internationale, l’USAID et le Département américain de la Santé et des Affaires sociales sont les principaux organes du gouvernement américain chargés de la mise en œuvre des activités de renforcement des capacités au titre de la GHSA. Dans le cadre de cette stratégie, l’USAID s’appuiera sur nos programmes de développement multisectoriels et humanitaires et son réseau de missions sur le terrain pour aider les pays à se doter des capacités nécessaires pour détecter et signaler de manière précoce les menaces de maladies infectieuses, réagir rapidement et efficacement à ces incidents, et prévenir ces épidémies qui sont évitables.

Dans le cadre de la stratégie, les États-Unis continueront d’investir dans le financement de partenaires dans les pays en ciblant plus particulièrement les risques prioritaires pour la sécurité sanitaire mondiale soumis à des échéances d’exécution et limités dans le temps. Son objectif sera de réaliser la transition de l’assistance au financement et à la gestion au niveau national, ainsi qu’à une véritable prise en charge par les pays dans le cadre d’un processus transparent et collaboratif.

Comme nous l’avons vu avec l’épidémie d’Ébola en république démocratique du Congo, les maladies infectieuses mortelles peuvent mettre des vies en danger et perturber les économies, les déplacements et les moyens de subsistance. Les épidémies peuvent se propager rapidement et mettre en péril la santé, la sécurité et la prospérité de tous les pays, y compris des États-Unis. Avec cette nouvelle stratégie, les États-Unis réaffirment leur soutien indéfectible au renforcement des capacités mondiales et nationales en matière de sécurité sanitaire, afin que nous soyons tous mieux protégés contre les menaces existantes et émergentes des maladies infectieuses.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous