rss

Déclaration de la Mission des États-Unis auprès des Nations unies relative à une réunion du Conseil de sécurité sur le Venezuela

Русский Русский, English English, Português Português, Español Español, 中文 (中国) 中文 (中国)

Mission des États-Unis auprès des Nations unies
Le 14 mai 2019 


Le Conseil de sécurité des Nations unies s’est réuni aujourd’hui à huis clos pour discuter de la détérioration de la situation au Venezuela. Les États-Unis ont fait part lors de cette réunion de leur vive inquiétude quant à la détention le 8 mai d’Edgar Zambrano, premier vice-président de l’Assemblée nationale du Venezuela. Nous sommes préoccupés par l’arrestation de Zambrano. Il s’agit d’une étape significative dans l’escalade de la répression du régime de Maduro à l’encontre de l’Assemblée nationale, la seule institution démocratique restant au Venezuela. Le régime a intensifié ses efforts pour emprisonner les dirigeants de l’opposition dans une campagne que les médias du Venezuela ont baptisée « Opération Terre brûlée ». Les États-Unis appellent tous les États membres à se préparer à prendre des mesures concrètes en réponse à la répression du régime de Maduro dans l’ensemble du Venezuela.

Le monde est tous les jours témoin de l’aggravation de la terrible crise humanitaire et des atteintes aux droits de l’homme fondamentaux au Venezuela. Plus de 3,7 millions de Vénézuéliens ont quitté leur pays en raison du chaos politique, des menaces de violence et du manque de services de base, notamment de nourriture, d’électricité et d’eau. La brutalité du régime de Maduro semble n’avoir aucune limite, dans la mesure où il a recours à des tirs à balles réelles et des gaz lacrymogènes contre des manifestants pacifiques, et, en au moins une occasion, ses troupes ont chargé dans un véhicule blindé. Il se sert également de groupes criminels sans foi ni loi appelés colectivos pour intimider et frapper la population. Les acolytes de Maduro ont également fait en sorte de censurer les médias et de bloquer l’accès du public à des informations indépendantes dans les réseaux sociaux, à la radio et la télévision.

Les États-Unis sont fiers de faire partie d’une communauté de pays démocratiques qui ont reconnu le président par intérim, Juan Guaidó, en tant que dirigeant légitime du Venezuela. Nous exhortons la communauté internationale à s’unir pour se joindre à l’appel du président par intérim Guaidó à une transition démocratique pacifique et à affirmer sans ambigüité la nécessité pour Maduro de renoncer au pouvoir.


Voir le contenu d'origine: https://usun.state.gov/remarks/9068
Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous