rss

Le secrétaire Pompeo se rend aux Pays-Bas pour s’exprimer au Sommet mondial de l’entrepreneuriat et renforcer les liens américano-néerlandais

Русский Русский, English English, Português Português, Español Español, العربية العربية, اردو اردو, हिन्दी हिन्दी

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 3 juin 2019
Fiche d’information


 « Le système de la libre entreprise (…) est le seul où une affaire démarrée dans une chambre d’étudiant peut bouleverser une industrie pesant un milliard de dollars, où ceux qui prennent des risquent peuvent sortir du lot s’ils travaillent dur et s’ils ont une bonne idée. » – le secrétaire d’État des États-Unis Michael Pompeo, le 18 mars 2019

Le secrétaire Pompeo se rend le 3 juin aux Pays-Bas, où il participera à l’ouverture du neuvième Sommet mondial de l’entrepreneuriat aux côtés du Premier ministre néerlandais Mark Rutte. Le secrétaire fera une allocution expliquant pourquoi l’innovation s’épanouit dans les sociétés libres. Il rencontrera également le ministre néerlandais des Affaires étrangères Stef Blok afin de discuter de sujets d’intérêt commun.

 Sommet mondial de l’entrepreneuriat : Faire naître l’avenir

  • Les États-Unis et les Pays-Bas co-organisent le neuvième Sommet mondial de l’entrepreneuriat à la Haye du 3 au 5 juin 2019. Cette éminente rencontre annuelle voit affluer du monde entier des entrepreneurs, des investisseurs et ceux qui les soutiennent.  On estime que 20 000 leaders émergents ont pris part au Sommet depuis 2010.
  • Le thème du Sommet 2019, The Future Now (« L’avenir maintenant »), souligne en quoi les entrepreneurs qui innovent peuvent apporter aujourd’hui des solutions aux problèmes du monde, tout en créant des feuilles de route pour la prospérité économique future.
  • Le Sommet réunira les entrepreneurs, investisseurs, décideurs et partenaires des environnements d’innovation qui innovent le plus, venus de plus de 120 pays et œuvrant dans cinq secteurs clés : l’agroalimentaire, la connectivité, l’énergie, la santé et l’eau. Les participants du Sommet débattront également de l’accès aux financements, de la création d’emplois et de l’autonomisation économique des femmes.
  • Le département d’État fait progresser les programmes économiques américains en faisant la promotion des États-Unis comme destination des investissements étrangers directs, qui soutiennent plus de 7 millions d’emplois et représentent 25 % des exportations américaines annuelles.

Des liens étroits entre États-Unis et Pays-Bas

  • Un des plus importants excédents commerciaux des États-Unis est celui vis-à-vis des Pays-Bas (aux alentours de 24 milliards de $). Les Pays-Bas sont l’un des premiers investisseurs aux États-Unis, soutenant plus de 800 000 emplois. De même, les États-Unis sont le premier investisseur étranger aux Pays-Bas.
  • En juillet 2018, le président Trump et le Premier ministre Mark Rutte ont convenu de travailler à accroître les investissements néerlandais, avec l’objectif de soutenir un million d’emplois américains dans les années à venir.
  • Plus de 2 700 sociétés américaines – près d’un quart de l’ensemble des sociétés étrangères implantées aux Pays-Bas – fournissent un emploi direct à environ 250 000 Néerlandais.
  • Par ailleurs les deux pays collaborent au sein de la Coalition mondiale contre Daech, maintenant forte de 80 membres. 
  • En tant que membre fondateur de l’OTAN, les Pays-Bas soutiennent notre sécurité collective. Ils fournissent des troupes aux forces de l’OTAN que sont la Présence avancée renforcée en Lituanie et la mission Soutien déterminé en Afghanistan.
  • Les États-Unis et les Pays-Bas collaborent étroitement sur les questions de désarmement chimique et sont fermement engagés en faveur du renforcement des normes internationales contre l’emploi des armes chimiques.

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous