rss

Déclaration commune sur l’évolution de la situation au Soudan

Português Português, English English, العربية العربية, Español Español

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 4 juin 2019 


Le texte de la déclaration suivante a été publié conjointement par les gouvernements des États-Unis, de la Norvège et du Royaume-Uni.

La troïka condamne les violentes attaques perpétrées le 3 juin au Soudan, qui ont fait de nombreuses victimes et de nombreux blessés parmi les civils qui manifestaient pacifiquement. En ordonnant ces attaques, le Conseil militaire de transition (CMT) a mis en péril le processus de transition et la paix au Soudan. Nous appelons à la passation du pouvoir d’un commun accord à un gouvernement dirigé par des civils, comme le demande le peuple soudanais. Nous saluons la déclaration du président de l’Union africaine et le rôle important joué par celle-ci dans la résolution de la crise au Soudan, en particulier sa demande de passation immédiate du pouvoir à un gouvernement dirigé par des civils.

La troïka exprime également sa vive inquiétude suite à l’annonce par le CMT de la cessation des négociations avec les Forces pour la liberté et le changement, de son retrait de tous les accords passés avec elles sur la formation d’un gouvernement intérimaire et de la tenue d’élections dans un délai de neuf mois. Le peuple soudanais mérite une transition ordonnée, dirigée par des civils, susceptible d’instaurer les conditions nécessaires à la tenue d’élections libres et équitables, au lieu d’élections organisées à la hâte et imposées par les forces de sécurité du CMT.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous