rss

Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture

Русский Русский, English English, العربية العربية, Português Português, Español Español, اردو اردو, हिन्दी हिन्दी

Département d’État des États-Unis
Morgan Ortagus, porte-parole
Le 26 juin 2019

 

C’est aujourd’hui la Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, qui marque le 32e anniversaire de l’entrée en vigueur de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. Le président Reagan, ardent défenseur de la Convention, a déclaré en 1988, au moment où les États-Unis ont signé la Convention, que « la ratification de la Convention par les États-Unis exprimera clairement l’opposition des États-Unis à la torture, une pratique abjecte malheureusement encore très répandue dans le monde aujourd’hui. »

Bien que beaucoup de progrès aient été réalisés au cours des trois dernières décennies, l’observation du président Reagan demeure malheureusement exacte : la torture est encore pratiquée dans de nombreuses régions du monde pour punir des individus et forcer à des aveux contestables.

Non seulement la torture est illégale, mais elle est moralement répréhensible.

La torture est interdite par le droit international et est incompatible avec les valeurs qui nous définissent en tant que peuple. Suivant la « Politique de l’humanité » de John Adams, le général Washington et son « armée de liberté » refusèrent de torturer les prisonniers de guerre britanniques, même ceux qui avaient torturé ses propres hommes. Comme l’a récemment déclaré le secrétaire d’État Mike Pompeo : « Les États-Unis sont clairs. Nous ne pratiquons jamais la torture, point final. »

Les États-Unis condamnent le recours à la torture en toutes circonstances, qu’ils considèrent comme une violation du droit international et de la dignité de la vie humaine donnée par Dieu. Nous soutenons les victimes de torture dans leur quête de justice et pour mettre fin à cette pratique odieuse.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous