rss

Sanctions des États-Unis à l’encontre de Nicolas Maduro Guerra

English English, Português Português, Español Español, Русский Русский

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 28 juin 2019

 

Aujourd’hui, les États-Unis ont imposé des sanctions à l’encontre du fils de Nicolas Maduro, Nicolas Ernesto Maduro Guerra (Maduro Guerra), en sa qualité de cadre du régime illégitime de Maduro conformément au décret présidentiel 13692.

Maduro Guerra est membre de l’Assemblée nationale constituante illégitime, un organisme créé par son père pour porte atteinte à l’Assemblée nationale démocratiquement élue et consolider l’emprise d’un régime brutal. En 2014, Maduro Guerra a également été nommé par son père à la tête du Corps des inspecteurs de la présidence.

Cette mesure montre que les États-Unis continueront de faire porter sur les cadres du régime illégitime de Maduro la responsabilité de l’oppression du peuple vénézuélien, du vol de ses ressources et des politiques désastreuses qui ont conduit à des conditions de vie insupportables dans tout le pays. Alors que Nicolas Maduro, sa famille et ses associés continuent de vivre dans le luxe, le peuple vénézuélien souffre et des millions de personnes ont été contraintes de fuir leur foyer.

Les sanctions américaines ne doivent pas être permanentes. Elles ont pour objet de susciter un changement de comportement positif.

Les États-Unis exhortent toutes les nations à intensifier leur pression économique et diplomatique sur Maduro et ses associés corrompus. Nous restons solidaires du peuple du Venezuela, du président par intérim Juan Guaido et de l’Assemblée nationale dans la poursuite de leur lutte pour la liberté et la prospérité.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous