rss

Frappe contre un centre de détention pour migrants à Tajoura, en Libye

English English, العربية العربية

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 3 juillet 2019
Déclaration de Morgan Ortagus, porte-parole

 

Les États-Unis condamnent fermement l’attaque odieuse perpétrée contre un centre de détention pour migrants à Tajoura, en Libye, qui aurait tué 44 personnes et blessé plus de 100 civils innocents. Nous adressons nos plus sincères condoléances aux familles des victimes et souhaitons un prompt rétablissement aux personnes blessées. Cette perte de vies humaines tragique et inutile, qui a touché une des populations les plus vulnérables, souligne le besoin urgent, pour toutes les parties libyennes, de la désescalade des combats à Tripoli et de revenir vers le processus politique, seul moyen viable de parvenir à une paix et une stabilité durables en Libye.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous