rss

Désignation publique pour implication dans des faits de corruption importants de Jean Claude Ango Ango, de la république du Cameroun

English English

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 9 juillet 2019

Communiqué de presse

 

Le secrétaire d’État désigne publiquement l’inspecteur général de la gendarmerie camerounaise, le colonel Jean-Claude Ango Ango, de la république du Cameroun, en raison de son implication dans des faits de corruption importants liés au trafic d’espèces sauvages. Cette désignation intervient en vertu du paragraphe 7031(c) de la loi de 2019 portant affectation de crédits du département d’État, opérations étrangères et programmes connexes (Div. F, P.L. 116-6) (« Article 7031 (c) »). L’Article 7031(c) prévoit que, dans les cas où le secrétaire d’État dispose d’informations crédibles selon lesquelles des fonctionnaires de gouvernements étrangers ont participé à des faits de corruption graves ou une violation flagrante des droits de l’homme, ces personnes et les membres de leur famille immédiate ne peuvent entrer sur le territoire des États-Unis.

La loi oblige également le secrétaire d’État à désigner publiquement ou de manière privée ces fonctionnaires et les membres de leur famille proche. Outre la désignation de M. Ango Ango, le secrétaire désigne publiquement son épouse, Mme Engono Akomo

L’action d’aujourd’hui montre clairement que les États-Unis sont déterminés à lutter contre la corruption et le crime transnational du trafic d’espèces sauvages afin de préserver les espèces emblématiques de notre monde.

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez vous adresser à [email protected].


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous