rss

Cessez-le-feu dans la province d’Idlib

English English, العربية العربية, Русский Русский

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 3 août 2019

Les États-Unis se félicitent d’apprendre qu’un cessez-le-feu a été déclaré dans le nord-ouest de la Syrie, mais ce qu’il importe réellement de souligner, c’est que les attaques contre les civils et les infrastructures civiles doivent cesser. Nous apprécierons toutes les actions déployées pour atteindre cet objectif important.

Nous saluons les mesures de collaboration déployées par la Turquie et la Russie pour rétablir le cessez-le-feu dont ils avaient convenu à Sotchi en septembre 2018. Nous félicitons également le secrétaire général des Nations unies pour son engagement personnel dans la tragédie de la province d’Idlib, notamment en ayant créé une commission d’enquête sur la situation dans la province d’Idlib en septembre 2018.

Les États-Unis estiment qu’il ne peut y avoir de solution militaire au conflit syrien et que seule une solution politique peut garantir un avenir stable et sûr à tous les Syriens. Nous pensons en outre que la seule voie viable vers une solution politique est le processus politique dirigé par les Nations unies à Genève, et notamment la réforme constitutionnelle et des élections supervisées par les Nations unies, conformément à la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies. Nous continuerons d’apporter notre soutien au travail de l’envoyé spécial des Nations unies, Geir Pedersen, et des Nations unies pour promouvoir un processus politique dirigé et contrôlé par la Syrie, qui mettrait un terme permanent, pacifique et politique au conflit. 


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous