rss

Les États-Unis ratifient l’accord sur les activités de pêche dans le centre de l’océan Arctique

English English, Русский Русский

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 27 août 2019

 

Les États-Unis sont la quatrième partie à ratifier l’accord visant à prévenir les activités de pêche en haute mer non réglementées dans l’océan Arctique central après le Canada, la fédération de Russie et l’Union européenne. L’accord entrera en vigueur lorsque les dix signataires l’auront ratifié.

Il n’y a actuellement aucune activité de pêche commerciale en haute mer dans l’Arctique, la plus grande partie de la région étant recouverte de glace toute l’année. Toutefois, avec une zone sans glace sans cesse croissante en été pendant une période de l’année de plus en plus longue, les parties estiment que la pêche commerciale sera possible dans un avenir prévisible. Cet accord est le premier accord multilatéral de ce type à adopter une approche de précaution juridiquement contraignante pour protéger une zone contre la pêche commerciale avant même que cette pêche n’ait commencé.

Signé au Groenland le 3 octobre 2018, la négociation de l’accord comptait dix participants : le Canada, la république populaire de Chine, le royaume du Danemark (en ce qui concerne les îles Féroé et le Groenland), l’Union européenne, l’Islande, le Japon, le royaume de Norvège, la
république de Corée, la fédération de Russie, les États-Unis d’Amérique. L’accord a deux objectifs principaux : la prévention de la pêche non réglementée dans la partie hauturière du centre de l’océan Arctique et la facilitation de la recherche scientifique et de la surveillance conjointes.

Pour les demandes de renseignements de la presse, adressez-vous à [email protected].


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous