rss

Le secrétaire Azar sera à la tête d’une délégation des Etats-Unis auprès de la république démocratique du Congo, du Rwanda et de l’Ouganda sur la question de l’épidémie d’Ébola

English English

Département de la Santé et des Affaires sociales des États-Unis
Communiqué
Le 9 septembre 2019

 

Dans les jours qui viennent, le secrétaire à la Santé et aux Affaires sociales Alex Azar prendra la tête d’une délégation représentant l’administration Trump auprès de la république démocratique du Congo (RDC), du Rwanda et de l’Ouganda pour aborder un des plus importants défis sanitaires auquel le monde est confronté en ce moment : l’épidémie d’Ébola dans l’est de la RDC.

L’épidémie en cours en RDC montre que les maladies infectieuses mortelles ont le potentiel de mettre des vies en danger et de perturber l’économie, les voyages et les moyens de subsistance des personnes. Depuis le début de cette épidémie, en août 2018, le virus a infecté plus de 3 000 personnes et en a tué plus de 2 000. Le président Trump et le secrétaire Azar sont déterminés à mettre fin à l’épidémie dès que possible. C’est pourquoi depuis août 2018, la priorité de l’administration Trump en matière de santé mondiale est de réagir à l’épidémie, de se coordonner avec les États impliqués dans cette réaction et de les aider, ainsi que d’apporter l’assistance nécessaire.

Afin d’approfondir ce travail et d’évaluer la situation sur le terrain, le secrétaire Azar sera accompagné du Dr. Robert Redfield, directeur des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), du Dr. Anthony S. Fauci, directeur de l’Institut national de l’allergie et des maladies infectieuses (NIAID), de Garrett Grigsby, directeur du bureau des Affaires mondiales au département de la Santé (HHS), de Tim Ziemer, administrateur assistant adjoint senior de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), ainsi que de représentants du Conseil de sécurité nationale du président Trump.

Dans chaque pays, ils rencontreront, entre autres, des responsables du gouvernement, des dirigeants et du personnel de l’Organisation mondiale de la santé, notamment son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus, et du personnel des ambassades des Etats-Unis, afin de discuter de la deuxième épidémie d’Ébola la plus meurtrière à ce jour et de réaffirmer l’appui des États-Unis dans la lutte contre cette crise, avec notamment le financement d’une année supplémentaire de fabrication de vaccins anti-Ébola par les États-Unis, récemment annoncé, le détachement d’employés des CDC en RDC et l’appui actuellement apporté à un essai clinique de médicaments anti-Ébola.

Des informations supplémentaires, ainsi que des précisions sur les rencontres et visites de terrain de la délégation, seront prochainement diffusées via des communiqués de presse et des publications sur les réseaux sociaux.

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter le discours prononcé par le secrétaire Azar devant la Global Leadership Coalition des États-Unis au sujet de l’importance de la réaction contre Ébola : https://www.hhs.gov/about/leadership/secretary/speeches/2019-speeches/remarks-us-global-leadership-coalition-summit.html


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous