rss

Le sous-secrétaire Sullivan organise une table ronde avec des ministres des Affaires étrangères africains sur l’augmentation des échanges commerciaux et des investissements en Afrique

Português Português, English English

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 25 septembre 2019

 

Aujourd’hui, le sous-secrétaire d’État John J. Sullivan a réuni les ministres des Affaires étrangères et de hauts responsables de l’Angola, de la Côte d’Ivoire, de la république démocratique du Congo, du Kenya, du Sénégal et d’Afrique du Sud, avec des cadres supérieurs de plusieurs grandes sociétés et de conseils commerciaux des Etats-Unis pour une discussion sur les échanges commerciaux et les investissements entre les États-Unis et l’Afrique.

Cette table ronde, organisée en marge de la 74e Assemblée générale de l’ONU à New York, a réuni de hauts responsables des administrations publiques américains dont la sous-secrétaire au Commerce, Karen Dunn Kelley, l’administrateur de l’USAID, Mark Green, la PDG de la banque EXIM, Kimberly Reed, le PDG par intérim de l’OPIC (Société des investissements privés à l’étranger), David Bohigian, le secrétaire d’État adjoint à la Croissance économique, à l’Énergie et à l’Environnement, Keith Krach, ainsi que le sous-secrétaire d’État aux Affaires africaines, Tibor Nagy.

Les participants ont échangé leurs points de vue respectifs sur les possibilités d’investissements dans les secteurs de l’énergie, des transports, des services bancaires, des TIC et des infrastructures. Le sous-secrétaire Sullivan a souligné les manières dont les pouvoirs publics américains réalisent la stratégie de l’administration pour l’Afrique et comment ils œuvrent pour renforcer les liens commerciaux entre les États-Unis et l’Afrique. Il a mentionné l’initiative Prosper Africa qui rassemble un large éventail de ressources publiques américaines pour accroître les échanges commerciaux et les investissements dans les deux sens. Les responsables américains ont également donné un aperçu de la future Société de financement du développement international des États-Unis qui devrait être lancée en fin d’année pour accroître les investissements en Afrique.

Le sous-secrétaire a affirmé l’engagement des États-Unis vis-à-vis de nos partenaires africains et a remercié tous les participants pour cette discussion fructueuse.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous