rss

Déclaration commune des ministres des Affaires étrangères du groupe restreint sur la Syrie

Português Português, English English, العربية العربية, Русский Русский, Español Español

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 14 novembre 2019

 

On trouvera ci-après le texte d’une déclaration commune des ministres des Affaires étrangères du groupe restreint sur la Syrie.

Début du texte :

Les ministres des Affaires étrangères d’Égypte, de France, d’Allemagne, de Jordanie, du royaume d’Arabie saoudite, du Royaume-Uni et des États-Unis d’Amérique, appuient fermement le travail du secrétaire général des Nations unies et de son envoyé spécial, Geir Pedersen, en vue de l’application de la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Ces dernières semaines, l’ONU a ouvert la voie à un progrès du processus politique grâce à la formation du Comité constitutionnel, qui pourrait être un premier pas vers une solution politique. Après plus de huit années de violence, aucune solution militaire ne peut stabiliser la Syrie, permettre aux Syriens déplacés de rentrer chez eux de façon volontaire et en toute sécurité, et de vaincre le terrorisme.

Nous restons déterminés à défendre la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale de la Syrie et nous nous opposons aux changements démographiques forcés. Nous appelons en particulier tous les acteurs du nord-est à cesser immédiatement le feu et à mettre fin à toutes les opérations militaires offensives. Nous nous engageons à n’apporter aucune aide à toute réinstallation de réfugiés syriens dans le nord-est de la Syrie non conforme au principe du retour en toute sécurité, digne et volontaire de ces réfugiés dans leurs foyers.

Nous appelons également à une cessation immédiate et véritable des hostilités à Idlib, notamment à un arrêt immédiat des attaques contre des civils. En outre, nous insistons sur la nécessité de lutter efficacement contre la menace terroriste émanant d’Idlib et du nord-ouest de la Syrie.

Nous demandons également à la communauté internationale de s’engager à soutenir l’ONU dans la mise en œuvre de tous les aspects de la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies, notamment un cessez-le-feu à l’échelle nationale, la création d’une véritable constitution syrienne représentative, la libération massive de prisonniers politiques ainsi que des élections supervisées par l’ONU, libres, justes et crédibles. Les personnes déplacées dans leur pays, les réfugiés et la diaspora doivent pouvoir participer à ces élections dans un environnement sûr et neutre. Nous continuons à appuyer les efforts visant à faire en sorte que tous les auteurs d’abus et de violations du droit humanitaire international et du droit international des droits de l’homme dans toute la Syrie soient identifiés et répondent de leurs actes.

Nous encourageons la communauté internationale à fournir une aide humanitaire à toute la Syrie avec le soutien des agences de l’ONU, et insistons sur l’importance de garantir un accès humanitaire sûr et sans entrave à tous les Syriens qui en ont actuellement besoin. Nous œuvrons également en faveur du retour digne, volontaire et en toute sécurité des réfugiés.

Enfin, nous exprimons notre résolution à parvenir à une défaite durable de Daech et des autres groupes terroristes désignés par l’ONU, et rappelons à la communauté internationale qu’un règlement politique en Syrie reste essentiel pour atteindre durablement cet objectif commun.

 


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous