rss

Déplacement du secrétaire Pompeo à Bruxelles pour participer à la réunion ministérielle de l’OTAN

Русский Русский, English English, العربية العربية

Département d’État des États-Unis
Fiche d’information
Bureau de la porte-parole
Le 19 novembre 2019

 

Le secrétaire d’État américain Michael R. Pompeo se rendra à Bruxelles le 20 novembre pour participer à la réunion du Conseil de l’Atlantique Nord à l’occasion de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’OTAN.    

RENCONTRE DES MINISTRES DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES EN VUE DE L’APPROFONDISSEMENT D’UNE ALLIANCE TRANSATLANTIQUE FORTE ESSENTIELLE À LA PAIX ET LA SÉCURITÉ

  • Les 29 ministres des Affaires étrangères des États alliés se réuniront cette semaine sous l’autorité du Secrétaire général pour discuter du partage des charges, de la mise en œuvre des conclusions du Sommet de Bruxelles de 2018 et de l’adaptation de l’OTAN aux défis émergents en matière de sécurité.
  • Le secrétaire Pompeo rencontrera les ministres des Affaires étrangères des Alliés de l’OTAN afin d’examiner les progrès accomplis sur la voie de l’augmentation des dépenses de défense, et de faire le point sur les mesures mises en œuvre par l’OTAN pour renforcer la dissuasion et la défense et contribuer à la lutte contre le terrorisme international.
  • Cette réunion permettra de préparer la réunion des dirigeants de l’OTAN à Londres du mois prochain, au cours de laquelle les chefs d’État et de gouvernement se réuniront à l’occasion du 70ème anniversaire de l’OTAN et définiront la voie à suivre pour l’Alliance.

POUR QUE L’OTAN RESTE LE SOCLE DE LA SÉCURITÉ TRANSATLANTIQUE, NOUS DEVONS INVESTIR POUR RÉPONDRE AUX MENACES D’AUJOURD’HUI ET DE DEMAIN

  • Grâce aux efforts diplomatiques de l’administration Trump, l’Alliance devrait avoir dépensé au moins 100 milliards de dollars supplémentaires dans le domaine de la défense de 2016 à la fin de 2020.
  • Ce n’est toutefois pas suffisant. Les pays de l’Alliance entendent inverser les tendances en matière de dépenses consacrées à la défense des vingt dernières années  et l’adapter aux défis présentés par l’agression russe, les menaces terroristes et d’autres problèmes mondiaux.
  • Chaque Allié doit redoubler d’efforts pour faire en sorte que nous nous acquittions de nos engagements mutuels et investissions au niveau des capacités et de la préparation qui nous permettront d’opposer un moyen de dissuasion fort et crédible à ceux qui pourraient nous menacer.

L’OTAN RENFORCE LA SÉCURITÉ TRANSATLANTIQUE DEPUIS VINGT ANS ET CONTINUE DE JOUER UN RÔLE DE LEADER AUJOURD’HUI

  • L’OTAN a été fondée en 1949 pour protéger la liberté et promouvoir la stabilité dans la région de l’Atlantique Nord. Les 29 Alliés de l’OTAN se sont engagés en faveur du principe de la défense collective, selon lequel une agression  armée contre l’un d’entre eux doit être considérée comme une attaque contre tous.
  • Environ 20 000 militaires participent à des opérations et des missions de l’OTAN terrestres, aériennes et navales dans tous types d’environnements dans le monde.
  • L’Alliance conduit actuellement des opérations et des missions en Afghanistan, au Kosovo, en Iraq et en Méditerranée.

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous