rss

Journée internationale du souvenir dédiée à toutes les victimes de la guerre chimique

English English, Русский Русский

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 1 décembre 2019

 

En ce jour du souvenir, nous nous souvenons et rendons hommage à toutes les victimes de la guerre chimique. L’utilisation d’armes chimiques a causé certains des plus horribles décès et blessures de l’histoire moderne. Les États-Unis soutiennent l’interdiction totale de la production et de l’utilisation des armes chimiques et la mise en œuvre intégrale de la Convention sur l’interdiction des armes chimiques. Les États-Unis soutiennent également les travaux de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) et félicitent l’OIAC pour le soutien massif qu’elle a reçu lors du vote du budget cette semaine. Grâce à l’importante mobilisation des États-Unis, du Canada et des Pays-Bas, la Conférence des États parties à la Convention a adopté cette semaine une décision ajoutant l’agent neurotoxique de la classe Novichok au Tableau des substances chimiques de la Convention. Une classe de produits chimiques mortels, comme ceux utilisés dans la tentative d’assassinat de Salisbury au Royaume-Uni, sera ainsi soumise à une vérification stricte par l’OIAC.

Malheureusement, il existe des endroits dans le monde où l’utilisation d’armes chimiques se poursuit en toute impunité. En Syrie, Bachar el Assad utilise des armes chimiques chaque année depuis l’adhésion de la Syrie à la Convention sur l’interdiction des armes chimiques en 2013. Récemment, les États-Unis ont présenté des preuves que le régime de Bachar el Assad avait utilisé du chlore gazeux comme arme en mai 2019 et du gaz sarin en août 2013 à Ghouta, tuant plus de 1 400 civils. Le régime Assad est responsable d’innombrables atrocités, dont certaines atteignent le niveau de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Ces atrocités comprennent l’utilisation d’armes chimiques. Le régime de Bachar el Assad doit cesser d’utiliser des armes chimiques.

Les États-Unis se félicitent du travail en cours de l’OIAC en Syrie. Nous nous félicitons en particulier de la création de l’Équipe d’enquête et d’identification chargée d’identifier les auteurs d’utilisation d’armes chimiques en Syrie et du travail qu’elle accomplit à cette fin.

Nous sommes fiers d’apporter notre soutien à l’OIAC et nous exhortons tous les États parties à appliquer pleinement les dispositions de la Convention. Nous devons nous mobiliser ensemble pour exclure complètement la possibilité d’utiliser des armes chimiques en préservant la norme mondiale contre une telle utilisation ; et nous devons être prêts à demander des comptes à ceux qui choisissent d’utiliser des armes chimiques.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous