rss

L’Union européenne identifie les risques liés aux réseaux 5G

English English, العربية العربية, Русский Русский, Español Español, Português Português

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 4 décembre 2019
Déclaration de Morgan Ortagus, porte-parole

 

Le 3 décembre, le Conseil de l’Union européenne (UE) a pris acte des risques graves auxquels seraient exposés les réseaux de télécommunication 5G dans l’éventualité où leur construction ferait appel à des fournisseurs non dignes de confiance. Nous nous en félicitons et invitons instamment nos partenaires et alliés européens à veiller à ce que seuls des fournisseurs fiables interviennent dans toute activité liée à leurs futurs réseaux 5G.

Les conclusions publiées hier affirmaient que « des facteurs non techniques tels que le cadre juridique et politique auquel les fournisseurs peuvent être soumis dans des pays tiers doivent être pris en compte ». Nous attendons la publication du  recueil d’outils sur la limitation des risques de la 5G ce mois-ci. Nous espérons que ses recommandations comprendront des mesures énergiques pour faire face aux risques identifiés dans la déclaration d’aujourd’hui et dans l’évaluation des risques de l’UE publiée en octobre 2019.

Les réseaux 5G seront les piliers des économies futures et des infrastructures critiques. Les enjeux sont trop importants pour permettre à ces réseaux vitaux d’être mis en place et desservis par des fournisseurs et prestataires susceptibles d’être manipulés par des régimes autoritaires. Les entreprises de télécommunications chinoises telles que Huawei et ZTE sont tenues de respecter les directives du gouvernement de la république populaire de Chine, sans aucun mécanisme de contrôle significatif susceptible de prévenir une utilisation abusive des données. Le recours à ces fournisseurs et prestataires pour toute activité liée aux réseaux 5G d’un pays présenterait des risques critiques pour la vie privée, les droits de la personne et la sécurité de ses citoyens.

Les États-Unis exhortent tous les pays, y compris nos partenaires et alliés, à adopter des politiques de sécurité nationale qui feront obstacle à l’accès par des fournisseurs non dignes de confiance à toute partie de leurs futurs réseaux 5G.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous