rss

Journée internationale de lutte contre la corruption

Русский Русский, English English, العربية العربية, Português Português, Español Español

Département d’État des États-Unis
Michael R. Pompeo, secrétaire d’Etat
Le 9 décembre 2019

 

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la corruption, nous réaffirmons notre engagement à prévenir et à combattre la corruption dans le monde. La corruption entrave la croissance et le développement économiques, facilite la criminalité transnationale et alimente le terrorisme, privant les citoyens du monde entier de leurs droits fondamentaux. La corruption favorise et soutient les dirigeants autocratiques, affaiblit la foi dans les systèmes démocratiques, crée des opportunités pour les acteurs prédateurs de tirer profit de nos partenaires. Elle crée également des crises politiques et des défis en matière de gouvernance qui mettent en danger notre sécurité nationale.

Les États-Unis, par l’intermédiaire d’un certain nombre d’agences, dont le département d’État des États-Unis et l’Agence des États-Unis pour le développement international, adoptent une approche globale pour lutter contre la corruption. Nous nous efforçons de tenir les personnes corrompues responsables de leurs actes grâce à un engagement diplomatique fiable, en soutenant les initiatives impliquant plusieurs parties prenantes et la société civile, en apportant une aide extérieure pour établir des partenariats plus forts ainsi que pour mettre en place des institutions transparentes et dignes de confiance, et en imposant des sanctions ciblées et des restrictions sur les visas. Nous ne pouvons lutter efficacement contre la corruption qu’au moyen d’une stratégie qui comprend ces nombreux outils et qui bénéficie de l’adhésion de toutes les parties prenantes.   

En 2019, le département d’État a désigné publiquement près de 40 représentants officiels et membres de leur famille immédiate en raison de leur implication dans des faits de corruption significative, conformément à l’article 7031(c) de la loi Foreign Operations and Related Programs Appropriations Act de 2019 du département d’État. Nous continuerons d’utiliser ce pouvoir à l’échelle mondiale pour empêcher les agents publics corrompus de gouvernements étrangers et les membres de leur famille immédiate de se rendre aux États-Unis et d’y dépenser leurs gains mal acquis.

En ce jour, nous renouvelons notre appel à tous les pays pour qu’ils s’attaquent au fléau de la corruption, qu’ils mettent en œuvre de manière effective leurs engagements internationaux en matière de lutte contre la corruption, y compris ceux pris en vertu de la Convention des Nations unies contre la corruption, qu’ils soutiennent la société civile et les journalistes et qu’ils prennent des mesures pour promouvoir une gouvernance ouverte et responsable.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous